Billets de axelimhof

  • Les légendes de Saint Nicolas - Calendrier de l'Avent Dec6

    C’est la Saint Nicolas !! Ce matin, pendant la préparation des Partage Présence qui seront bientôt dans vos boites aux lettres, nous avons bien commencé la journée avec des savoureux Maennele, des gâteaux, des pains d’épices et des mandarines (merci à Francine, Michelle et Eliane !)

    Stnicolas

    La saint Nicolas, c’est aussi l’occasion de se remettre en mémoire toutes les légendes associées à Nicolas de Myre, cet évêque qui a vécu au troisième siècle. Sa vie, telle que la tradition nous la raconte, fut jalonnée de miracle. Tout bébé déjà, Nicolas accomplissait des miracles : il s’est tenu debout sur ses jambes pour recevoir son baptême, et il refusait de téter le sein de sa mère lorsque l’Eglise prescrivait un jour de jeûne.

    Plus tard, lorsqu’il était évêque de Myre, Nicolas vint en aide à une famille ruinée. Le père ne pouvait pas marier ses filles, faute de dot à offrir, et les contraignit à la prostitution. Pour les sortir de cette situation, l’évêque vint déposer tous les jours des pièces d’or devant la maison.

    Il sauva aussi de la noyade des marins pris dans une grande tempête en les rassurant, en priant et en prenant lui-même le gouvernail pour les amener à bon port. Il sauva aussi trois officier d’une condamnation à mort injuste en apparaissant dans un rêve de l’empereur Constantin.

    On croyait autrefois dur comme fer à ces légendes. Aujourd’hui elles prêtent plutôt à sourire, surtout à nous protestants, car la Réforme a très vite pris ses distances avec les traditions et les cultes de saints pour se concentrer sur l’essentiel, le Christ mort et ressuscité. Pourtant, je crois que l’on gagne à se replonger dans ces vieilles légendes, à s’imprégner de leur poésie. Elles nous parlent d’un monde où la misère sociale, l’injustice, les catastrophes naturelles n’ont pas le dernier mot, et cela fait du bien. Elles ne nous racontent pas des faits, elles ne nous parlent pas de la réalité concrète, matérielle, mais d’une autre réalité, spirituelle. Elle nous parle du royaume des cieux, où la vie a toujours le dernier mot.

    En ce jour de Saint Nicolas, patron des écoliers, ces légendes peuvent réenchanter notre regard, nous faire retrouver un regard d’enfant pour guetter dans notre vie les germes du Royaume des cieux.   

    Axel Bieber

    Lire la suite

  • Prière pour notre paroisse - Calendrier de l'Avent Dec2

    Dieu notre Père,

    Les paroles qui sortent de Ta bouche
    ne retournent pas à Toi sans avoir eu d’effet
    sans avoir arrosé et fertilisé nos cœurs comme l’eau de pluie qui arrose la terre

    Nous voulons remettre entre tes mains tous ceux et celles qui font vivre notre paroisse
    en partageant leur temps et leur énergie,
    ceux qui bricolent, qui réparent, qui distribuent, qui écoutent, qui prient, qui organisent, qui chantent,
    que cet engagement les nourrisse et leur donne de la joie
     qu’il soit l’occasion de vivre de Ta Parole

    Bénis tous les membres de notre paroisse.
    Bénis aussi ceux qui n’y ont pas trouvé leur place
    Fait tomber les obstacles qui les séparent de notre communauté
     ou donne-leur de vivre ailleurs Ta joie et Ton espérance
       
    Amen

     

    Photo : Gérard sous le toit de notre église pour faire remonter la couronne de l’Avent. Maintenant vous savez à quoi cela ressemble au dessus du plafond !
    20161129 101403

     

    Axel Bieber

    Lire la suite

  • La Visitation de Rembrandt - Calendrier de l'Avent Dec1

    Au moment où Elisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant remua en elle. Élisabeth fut remplie du Saint-Esprit et s'écria d'une voix forte : « Dieu t'a bénie plus que toutes les femmes et sa bénédiction repose sur l'enfant que tu auras ! »              

    Luc 1, 41-42

    Painting1

    Aujourd’hui je vous propose de méditer sur cette magnifique toile de Rembrandt, La Visitation. Elle représente la visite que Marie, enceinte de Jésus, fait à Elisabeth, alors enceinte de Jean-Baptiste.

    La scène se passe sur le porche de la maison. Sur la gauche, on aperçoit Zacharie, le mari d’Elisabeth, qui descend péniblement les marches en s’appuyant sur l’épaule d’un enfant. Sur la droite, un valet débarrasse Marie de son manteau. Un autre valet tire un cheval, signe que Marie a fait un long voyage. Le cadre est posé. Mais ce que Rembrandt met en pleine lumière, ce sont les visages d’Elisabeth et de Marie qui se rencontrent, pour les mettre à part et montrer qu’il se passe dans cet échange de regard quelque chose d’extraordinaire. Cette rencontre va les marquer toutes les deux.

    L’enfant bondit dans le ventre d’Elisabeth. Rembrandt la peint avec des yeux écarquillés, le visage décomposé pour insister sur la force de son émotion. Marie parait plus sereine à côté, peut-être ne réalise-t-elle pas encore ce qui est en train de se passer, ou le montre-t-elle différemment. En tout cas, la lumière qui l’éclaire et le manteau qui tombe me semblent indiquer symboliquement que quelque chose se passe en elle. Dans le texte biblique, c’est à la suite de cette rencontre que Marie dira ces célèbres paroles : « Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit s’est rempli d’allégresse. » Cette rencontre agit comme une révélation, les deux femmes se rendent pleinement compte de ce qui leur arrive et dont elles n’avaient jusque-là que vaguement conscience : les enfants qu’elles portent sont des bénédictions de Dieu pour le monde entier.

    Il en va souvent ainsi : c’est dans le regard des autres, et dans le regard de Dieu, que nous nous découvrons nous-même, que nous prenons conscience de ce qui se passe en nous. Que ce temps de l’Avent soit rempli de tels regards lucides et pleins d’amour. 

    Axel Bieber

     

     

    Lire la suite

  • Prière pour entrer dans le temps de l'Avent- Calendrier de l'Avent Nov29

    Imaventgirlande 1

    Seigneur,

    Les guirlandes de lumière et les bougies sont installées
     elles éclairent ces longues nuits d’hiver.
    De même, vient déposer en nous, dans nos obscurités, le feu de Ton Esprit.

    Les cantiques de l’Avent
    résonnent joyeusement dans nos oreilles.
    De même, nous voulons faire de notre vie un chant de louange
    qui propage l’espérance et la tendresse autour de nous.

    Les parfums de Noël, de la cannelle, du sapin
    se répandent dans nos maisons et éveillent nos sens.
    De même, rends-nous attentifs à toutes les détresses, autour de nous et autour du globe.

    les pains d’épices et les Bredele
    nous rassasient et nous réjouissent.
    Comble aussi notre soif de calme et de douceur
    Pendant ce mois de décembre qui se transforme souvent en course.

    Seigneur, pour que nous vivions pleinement ce temps de l’Avent,
    imprègne nos pensées et nos cœurs de Ton espérance et de Ta Paix.

    Amen


    Prière librement traduite de l'allemand par Axel Bieber. Version originale : http://kanzelgruss.de/category/1-sonntag-im-advent+Fuerbitten/

    Lire la suite