Bloc-notes

Infos et pensées au fil de l'année ...

Carême, vous avez dit Carême ?

Le carême, peut-il être protestant ?

Par deux fois cette semaine, des paroissiennes m'ont signifié leur mécontentement du fait qu'on parle de carême. Le carême, chez les protestants, ça n'existe pas. C'est une expression "catho", n'est-ce pas ?

En effet, le mot n'est pas très protestant. Quelques puristes s'offusquèrent de son apparition dans le cantique protestant "Arc en Ciel" ou dans la série de conférences à France Culture intitulé "Carême protestant" (les dimanches à 16h). Autrefois, on préférait parler du "temps de la Passion", période où dans l'Eglise on se met dans les pas de Jésus sur le chemin de Jérusalem et de la croix, sans pour autant s'astreindre à un jeûne public et obligatoire. D'ailleurs "l'autre" pays de la Réforme du 16ème siècle, la Suisse a fait de l'obsolescence du jeûne une marque de fabrique, lorsque Zwingli et quelques comparses mangent ostensiblement de la viande en plein Carême et où le "Morgenstraich", carneval bâlois, nargue les villes catholiques voisines au beau milieu du temps d'abstinence saisonnière.

Bannir le mot ou évacuer l'introspection ?

Flickrstephanecareme

En bannissant le mot "Carême" n'y a-t-il pas la volonté d'évacuer le temps de la Passion, tout court ? Un temps d'introspection, d'interrogation personnelle, d'introspection où l'on ose ouvrir les yeux sur et d'affronter les replis sombres de notre âme.

De quoi mon addiction au tabac (mes fringales de chocolat/ma consommation/mes comportements compulsifs etc.) sont-ils le symptôme ? Comment puis-je m'en défaire ? Qu'est-ce qui m'en empêche ? Comment puis-je faire sauter tel frein à une vie plus épanouie, contrer telle angoisse récurrente qui me fait adopter des stratégies d'évitement ?

Oser les regarder en face et les confier au Christ qui passe 40 jours au désert et qui a affronté, traversé et vaincu tous les replis sombres de l'âme humaine sur la croix ?

Se souvenir qu'on est fait de terre, cendre et poussière que ce n'est que le Souffle Vivant en nous qui véritablement nous anime ?

Se confronter et confronter sa vie à la Parole qui a créé toute chose (Jean 1) ?

Bien sûr, c'est une démarche personnelle qui se fait dans le "secret de sa chambre", dans le vis-à-vis avec son Créateur ou avec l'aide d'un tiers, et non à travers une privation collective et obligatoire. En même temps, une période traditionnelle fournit l'occasion de ne plus retarder un retour sur soi et de s'entraider lorsque d'autres entament une démarche équivalente.

Bon carême !

Ou si vous préférez : un temps de la Passion béni !

Jürgen Grauling

Pour en savoir plus sur le carême protestant sur France Culture : http://www.careme-protestant.org/spip.php (Cette année les conférences sont assurées par le pasteur Laurent Schlumberger) Télécharger le bon de commande avec des infos utiles : Care me 2018 bon de commande pdf be ta copiecare-me-2018-bon-de-commande-pdf-be-ta-copie.pdf (214.42 Ko)

Photo : (c) Flickr stephane

Semaine de l'Unité 2018 - rétrospective

Semaine de l'unité 2018 : libérés des chaînes, liés par des liens d'amour

Petite rétrospective sur la célébration oecuménique dans le cadre de la semaine des prières pour l'unité des Chrétiens, à Sainte-Foy, dimanche 21 janvier.

Proposé par les églises des Caraïbes, l'office nous rappelait le message de libération de l'Evangile et de la Bible qui était plus fort que les interprétations d'oppression que les colonisateurs cherchaient à en transmettre. La célébration était ponctuée de symboles parlants, tels le dépôts de chaînes au moment de la repentance et de liens noués par l'écoute de la Parole de Dieu. Voici quelques images :

Unite2018001

Unite2018002

Unite2018003

Unite2018004

Epiphanie 2018

Une nouvelle fois, la paroisse a invité ses "jeunes depuis un peu plus longtemps" (expression employée par Axel dans la prédication française) à la fête de l'Epiphanie.

Culte bilingue alsacien-français, réhaussé par les Gilets Rouges qui accompagné les cantiques de leurs cuivres. Repas majestueux (bouchées à la Reine, galette des Rois), après-midi récréative et joyeuse, comme vous pouvez vous en rendre compte en cliquant sur l'image (lien vers le film de la journée) :

Img 5491

Deux jours à Taizé-Bâle

Jeunes et moins jeunes ont fait le voyage pour assister une ou deux journées aux rencontres européennes de Taizé. Celles-ci ont eu lieu du 28/12 au 1/1, comme il y a quatre ans chez nous à Sélestat et Strasbourg. (cliquez sur l'image pour voir la vidéo reportage)

Img 3740

 

Le petit rien qui change tout

« La Parole était la vraie lumière, celle qui éclaire tout humain. Elle venait dans le monde. […] Mais le monde ne l’a jamais connue. Elle est venue chez elle, et les siens ne l’ont pas accueillie ; mais à tous ceux qui l’ont reçue, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. »

Evangile de Jean 1 , 9-12a

Jésus ne naît pas de façon éclatante, mais au fond d’une étable d’un obscur trou perdu de Judée, dans l’indifférence générale. Particulièrement dans la version qu’en donne l’évangile de Luc. Il y a bien sûr quelques bergers, dont la présence suffit à attester que cette naissance n’est pas banale, mais à part eux… le reste du monde se contrefiche de cet enfant qui vient au monde comme tant d’autres. Jésus ne vient pas comme un grand phare qui impose sa lumière, mais comme une petite étincelle dans la nuit noire. Pourtant, cette étincelle suffit à mettre le feu aux poudres, à changer radicalement la face du monde, même si celui-ci l’ignore.

 

Crechenuit

Et aujourd’hui, au milieu de l’agitation commerciale et évènementielle de Noël, qui se soucie encore de la naissance de Jésus ? Aujourd’hui encore elle passe inaperçue. Ça ne l’empêche pas de venir à nous comme une étincelle dans notre nuit, et cette petite étincelle, lorsqu’on lui fait une place, peut venir irradier et illuminer notre existence entière. Elle peut venir donner à chacun de nos instants de vie, nos échanges, nos gestes, nos regards, une autre intensité, une autre dimension, celle de cet amour qui fait de nous des enfants de Dieu.

Etincelle

 

Les deux illustrations ont été réalisées par Léa Wanner, qui a fait son stage de 3ème à la paroisse. La première représente la crèche, petite étincelle au milieu de la nuit. La seconde représente, par cette spirale rouge (couleur de l’Esprit), comment ce petit rien peut venir irradier la vie entière et tout changer. 

 A tous Un très joyeux Noël !!!!!!

Axel Imhof       

Une nuit pour nous mettre debout

 Une nuit pour nous mettre debout !


Avent : temps de l’attente ardente, de préparation et de réflexion.
Je sais : c’est la théorie. En pratique, c’est plutôt une période très animée où on a du mal à reprendre haleine... Alors, l’hiver qui suivra sera peut-être plus adapté au calme et propice à un regard intérieur ? En tout cas, je nous le souhaite. Après des festivités grandioses (mais poussives) pour les 500 ans de la Réforme, nous avons besoin de méditer sur notre vocation à être chrétiens dans un monde en profonde mutation. Que signifie l’apparition du Christ (Noël) pour moi, pour toi, pour nos contemporains ? En quoi est-il « Jésus », c’est-à-dire « Dieu sauve » ? En quoi moi, toi, nos contemporains avons-nous besoin d’être « sauvés », secourus, secoués, remis debout, rétablis dans notre dignité ? Comment nous,
église, croyants lambda, pouvons-nous contribuer, même modestement, à cette remise debout ? Reconnaître notre besoin de Soffle d’abord, puis prier qu’Il nous (ré-)anime, en profondeur ! Je vous souhaite une Nativité bénie, une Nuit hivernale sainte qui remette debout,


J. Grauling

 

(cliquez sur l’image)

F108c1c8 604a 456c a9da 540d21690275

Parole aux enfants

(Calendrier de l'Avent du 23 décembre)

Job, le p'tit berger

 

 Dimanche dernier, lors du culte, les enfants des Buceroles ont proposé leur saynète de l'année : Job, le p'tit berger (d'après un conte de Nadine Mignot).

P'tit Job, averti que Jésus est né à Bethléem, ne veut pas arriver les mains vides à la crèche. Aussi fabrique-t-il des petits cadeaux. Sur le chemin, il fait des rencontres.

Dans quel état arrivera-t-il devant Jésus ?

Pour le découvrir, regardez le petit film de la saynète (cliquez sur l'image). Merci pour l'engagement tout au long de l'année des moniteurs et monitrices, merci aux enfants pour leur persévérance. Vous aimeriez vous engager comme monitrice ou moniteur, parlez-en au pasteur !

Buceroles122017

Petit Job était déjà l'histoire du 24 décembre 2015. A l'occasion, nous avions fait un diaporama avec les figurines de la crèche de Christa Clerc.

Pour le redécouvrir : Petitjobnoel2015redim 4petitjobnoel2015redim-4.ppsx (5.5 Mo)

Petitjob

Bien à vous,

Jürgen Grauling

Pour voir tous les billets du calendrier de l'Avent : www.martinbucer.org/blog

 

Pour célébrer ensemble la joie de Noël, nous vous proposons :  

 

-Un Culte Petits Petons

Pour les tous petits (1-6ans), le samedi 23 décembre à 17h15 à l'Espace Martin Bucer

 

-Une veillée de Noël pour petits et grands

le dimanche 24 décembre à 18h à l'église protestante

 

-Un culte de Noël

Le lundi 25 décembre à 10h15 à l'église protestante