Musica, de Gianluca Fiusco

(Editorial des "Nouvelles de Riesi" n° 1+2/2014 de Gianluca Fiusco, directeur du Servizio Cristiano de Riesi, traduction : J. Grauling)

Sicileavecgianlucaauserviziocristiano

Parlez-vous avec des cantiques, des hymnes et des chants spirituels ; chantez et célébrez le Seigneur de tout votre cœur ! (Ephésiens 5, 19)

 

Quel verset curieux, vous ne trouvez pas ? J’ai toujours été surpris qu’un livre comme la Bible à la réputation trop sérieuse parle souvent de musique et invite à chanter.

Certes, quand on pense à cet aspect de la Bible, on tombe forcément sur les Psaumes. L’invitation de l’épître aux Ephésiens semble pourtant aller plus loin. Elle suit plusieurs admonestations : ne soyez pas fous, utilisez votre temps à bon escient, n’agissez pas à la légère, ne faites pas comme les ivrognes. Comportez-vous bien, en somme. Mais cette exhortation à la bonne conduite est accompagnée de l’invitation au chant.

Chacun de nous a une musique préférée, liée à des souvenirs que vous affectionnons. Aussi y a-t-il des cantiques que nous aimons mieux que d’autres.

C’est que la musique et le chant arrivent parfois beaucoup mieux à exprimer nos sentiments que de nombreuses paroles.

Maintenant, j’ai plaisir à penser que le Servizio Cristiano peut représenter pour beaucoup un hymne vivant à l’engagement chrétien et humain. Un hymne pas toujours parfait, mais intense et mélodieux.

Nous devrions tou-te-s nous consacrer plus à la musique. Elle possède ce langage intime et universel qui rapproche l’âme de Dieu et qui l’accompagne sur le chemin qui lui est donné de vivre. Parlez-vous en chantant, suggère l’épître aux Ephésiens. Peut-être se cache ici la sage conscience que la musique et le chant relient les cœurs, alors que les paroles font parfois s’affronter les esprits.

Est-ce une invitation à l’irrationalité ? Absolument pas ! C’est une invitation à l’humanité plutôt. L’exhortation à se rappeler que chaque personne est comme une note de cette immense mélodie de l’espérance sur laquelle se fonde le nouveau monde du Christ.

Nous sommes comme les instruments et les notes de cette partition qui est faite d’annonces concrètes, avec des gestes et des actions, et nous savons combien il est important de ne pas jouer ou chanter faux. Et combien les fausses notes se multiplient, si le chant et la musique deviennent de l’exaltation égoïste de nous-mêmes !

La musique à laquelle nous sommes invités se vit, en fait, dans une dimension orchestrée : toutes les voix et tous les instruments doivent se mettre à l’écoute les uns des autres, pour s’accorder … et éviter le déséquilibre, les fausses notes et les mélodies erronées.

Le Servizio Cristiano est un chant qui raconte avec le vent chaud qui souffle en Sicile l’espérance déterminée du musicien, qui devra déjà penser à la note suivante de la partition quand celle qu’il vient de jouer sonne encore. Ainsi, la musique est éphémère, et chaque interprétation du vivant est unique.

Interpréter le vivant de manière unique, c’est à cela que nous sommes appelés, ensemble !

 

Commentaires (1)

Librairie7ici
  • 1. Librairie7ici | 28/10/2014
Merci pour ce bel article à la fois intelligent et sensible sur la louange !
Vous devez être connecté pour poster un commentaire