Culte au téléphone !

Faites-le savoir autour de vous : ce dimanche on peut participer au culte avec un simple téléphone (fixe ou portable)

Culte par téléphone !

Cultetelephone

Cher.e.s ami.e.s de la paroisse protestante,

Fracture numérique

Depuis le début du confinement, le foisonnement des idées pour célébrer des cultes est réjouissant. Encore pour dimanche prochain, vous aurez la possibilité de participer à plusieurs cultes (bien faits) sur YouTube, ou même en direct sur Facebook Live. Nous avons aussi initié tous les soirs un moment de prière sur le groupe Facebook #linstantcommunion.

Mais qu'en est-il de celles et ceux qui ne sont pas "branchés" ? C'est peut-être même l'occasion de nous souvenir de celles et ceux qui ne pouvaient déjà avant pas se déplacer pour participer au culte !

Nous avons essayé de penser à eux, en envoyant un petit courrier avant Pâques, notamment avec le programme des cultes télévisés. Et nous avons été gâtés par deux très beaux cultes pour vendredi saint (oecuménique) et pour Pâques (avec une Sainte-Cène qu'on pouvait prendre à distance).

Une autre possibilité technique met le culte à portée de celles et ceux qui sont équipés d'un simple téléphone (fixe ou portable). C'est pourquoi je vous invite ce dimanche à un culte par téléphone, et vous demande à le faire savoir autour de vous.

Des collègues ont expérimenté la chose, et ont rapporté des expériences très belles. Dans une paroisse de Moselle, un monsieur de 90 ans a participé pour la première fois depuis des années au culte et a même pu échanger avec ses enfants habitant dans le Sud ou en Corse !

Comment ça marche ?

Sur votre téléphone, vous composez le numéro d'appel, qui est le numéro d'un simple portable français, pas surtaxé. Ce sera au prix de la communication : vérifiez si elle est incluse dans le forfait ou si les appels vers les portables sont limités ou payants.

Après, on vous invitera à composer un code pour accéder au culte. On s'y retrouve en même temps que tous les autres qui auront appelé. Pendant quelques minutes, on peut se donner des nouvelles, puis écouter le culte assez bref. Malheureusement, on ne pourra pas chanter ensemble, mais éventuellement écouter un cantique chanté par une personne. La qualité sonore n'est pas parfaite non plus. C'est un pis aller pour nous donner encore plus envie de nous retrouver après.

Programme :

1) Dimanche 19 avril : entre 10h15 et 10h35 arrivée des participants, échange de nouvelles etc.

2) Entre 10h35 et 11h05 culte : Cantique, Psaume, prière, cantique, texte biblique, court message, cantique, Intercession, Notre Père, bénédiction, A toi la gloire.

3) "Sortie d'église" entre 11h05-11h15

Etape par étape

Dimanche entre 10h15 et 10h35 :

- appelez le 07 56 75 00 33

- puis : composez le code : 5 38 23 50 #

Vous êtes dans la réunion, annoncez qui vous êtes, si vous le voulez, et échangez avec les uns et les autres. A 10h35, on commence le culte.

Pas besoin d'ordinateur, pas besoin d'Internet, juste d'une ligne de téléphone, fixe ou portable !

Si toutefois, vous préférez vous connecter par ordinateur, c'est possible. Voici l'adresse : https://join.freeconferencecall.com/selestuepal (en principe, on pourrait même se voir alors)

Si vous voulez inviter quelqu'un au culte qui habite à l'étranger, demandez-moi un numéro non surtaxé dans le pays en question !

Pour vous préparer :

les textes et thèmes du dimanche Quasimodogeniti 19 avril :

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ qui, dans sa grande miséricorde, nous a fait renaître pour une espérance vivante grâce à la résurrection de Jésus Christ d'entre les morts. 1 Pierre 1, 3 (mot d'ordre)

Psaume : 116,1-9.13

Texte biblique : Jean 20, 19-29 (Thomas, le disciple qui doutait)

 

 

 

J'espère vous entendre nombreux dimanche. D'ici là, portez-vous bien et soyez gardés,

Jürgen Grauling
Pasteur

 

LogouepalgaucheParoisse Protestante de Sélestat

Espacebucer

Invitez vos amis à s'abonner aux nouvelles : http://www.martinbucer.org/newsletters

 

#linstantcommunion de ce soir : (18h sur le groupe Facebook du même nom)

#linstantcommunion de ce soir est préparé par Frederic et Laurence Gangloff

Voici le texte (il sera suivi du Notre Pere et d’une bénédiction)

Il faut savoir profiter de son temps…
Un mois déjà, que nous sommes confinés, toi, moi et une grande partie du monde !
Pour certains enfermés, apeurés, à la limite de perdre patience, et comptant chaque seconde !
Le grand rassembleur l’avait dit depuis fort longtemps : « Il y a un temps pour tout… »
Mais chaque chose a son temps et vient à son heure, sous les cieux, pour nous !

Nous sommes des êtres vivants, sans cesse tiraillés, sous le signe de la contradiction,
Cela fait tellement souffrir, mais aussi pleinement vivre par à-coup, en réaction,
Le tout est aussi de savoir installer son camp, de temps en temps…
Et ne pas vivre, en toute hâte, continuellement à contretemps !

C’est finalement la tragi-comédie de nos vies vides ou remplies à moitié,
Nous qui voulions tellement contrôler le temps ; c’est lui qui nous a bernés !
Ô humains-sans-temps, levons-nous pour récupérer ce temps pour lequel nous nous sommes démenés,
A condition de saisir le temps donné comme un présent, et de ne pas le transformer en temps perdu, en étant obsédé par un à-venir dé-confiné !

Et si être confiné, c’était enfin de prendre du temps pour avoir le temps ?

L’heure de créer, de jouer et d’accepter de vieillir…
Et l’heure de mourir à ma vie d’avant, derrière laquelle je n’arrête pas de courir !
L’heure de planter, de jardiner et de contempler la nature,
Et l’heure de déraciner les mauvaises habitudes qui ont la dent dure !

L’heure de souffrir et de trembler pour nos proches menacés de mort,
Et l’heure de se réjouir pour celles et ceux qui guérissent en leurs corps.
L’heure de démolir ma boulimie de vivre pressé et de surconsommer,
Et l’heure de construire une nouvelle manière de laisser une empreinte raisonnée ?

L’heure de pleurer nos morts et la détresse de leurs familles,
Et l’heure de rire et de blaguer sur les petits miracles de la vie.
L’heure de gémir avec toute la création à cause de ce virus provenant de nos pollutions,
Et l’heure de danser pour un réveil des peuples et de la conscience des nations ?

L’heure de jeter des pierres à nos modes de vie destructrices,
Et l’heure d’amasser des pierres et d’ajouter la nôtre au nouvel édifice.
L’heure d’embrasser nos proches, de faire des câlins et de les serrer dans nos bras,
Et l’heure de protéger, en pratiquant les gestes barrières, partout où l’on va !

L’heure de chercher une issue positive à une crise/chance, un vaccin ou des explications,
Et l’heure de perdre nos sempiternelles rengaines ; Je le savais ! J’ai les bonnes solutions !
L’heure de déchirer nos anciens habits où nous étions à l’étroit,
Et l’heure de coudre, des masques certes, mais aussi un tissu relationnel solide, ma foi !

L’heure de se taire, de méditer et de prier bien fort pour plus de solidarité,
Et l’heure de parler, de célébrer cette entraide retrouvée, mais sans trop montrer nos têtes, pour ne pas en rajouter !
L’heure d’aimer et de profiter du confinement pour vraiment l’expérimenter,
Et l’heure de haïr notre excuse bidon du manque de temps, volé à ceux qui en manquaient !

Ce n’est pas l’heure de la guerre, car nous ne sommes pas en guerre contre un ennemi ; il faut juste, provisoirement, nous pousser de côté…
Et le laisser passer, lui au vert et nous au rouge, pour qu’il nous laisse en paix !

Dieu a fait toute chose belle… A son heure !
Et il a mis dans le cœur des humains le secret du temps, qui se meure !
Sans lequel ils n’auraient jamais pu découvrir avec étonnement
L’œuvre faite par Dieu de son début à la fin de leur confinement.

 
Vous devez être connecté pour poster un commentaire