Une ligne qui s'incline - 10ème case du calendrier de l'Avent

  • Par axelimhof
  • Le 10/12/2017
  • Commentaires (0)

Après le mouvement ascendant du salut qui nous relève dans la case précédente, voici le mouvement descendant de l'incarnation.

Dieu devient homme pour nous rejoindre.

Un texte et une illustration d'Henri Lindegaard :

La ligne sincline

Peu à peu, la ligne s'incline
sous la pesanteur de la gloire

Verticale d'abord,
elle devient le bâton d'un voyageur,
le bâton de Joseph, cet homme lumineux
qui, dans la foi, surmonte l'incertitude.
Car il tend l'oreille et il entend
une voix d'en haut qui le rassure

- Ne crains pas de prendre avec toi
Marie ta femme,
Car l'enfant qu'elle a conçu
Vient du Saint Esprit.

La ligne s'incline encore,
devient les barreaux d'une mangeoire
c'est parmi les animaux
que naît le roi de l'univers.

La ligne s'incline encore, devient une femmme fatiguée ;
fatiguée d'avoir marché longtemps,
d'avoir cherché longtemps un lieu
pour accoucher d'un fils,
son premier né.

La ligne s'incline encore vers une crèche,
devient un enfant couché, enmailloté,
déjà les bras ouverts, déjà liée de bandelettes,

- Ô mon fils,
seras-tu mis en croix
et déposé dans un tombeau ?
Mettras-tu dans ce trou noir une lumière ?

Peu à peu la ligne verticale devient horizontale.
Et c'est ainsi, sous la pesanteur de sa gloire,
que Dieu devient homme.

 

proposé par Axel Imhof

 

Calendrier de l'Avent électronique - à partager

Axel Imhof et Jürgen Grauling vous offriront un présent, sous forme de méditation, prière, poème, vidéo..., chaque jour jusqu'à Noël pour accompagner ce temps de l'Avent.

N'hésitez pas à partager avec des amis. Invitez-les à s'abonner à la Newsletter de la paroisse protestante de Sélestat :

www.martinbucer.org/newsletters

(inscrivez-y votre adresse mail ; lorsque vous recevrez un mail de selestuepal@gmail.com, confirmez votre inscription en cliquant sur le lien de confirmation qui y est inclus)

 

image: http://www.martinbucer.org/medias/images/newsletter.jpg

Newsletter

 


Read more at http://www.martinbucer.org/blog/chipie-moi-aussi-j-ai-quelque-chose-de-johnny.html#facFkE5uaDj2DUl4.99
Vous devez être connecté pour poster un commentaire