Un deuxième dimanche au culte virtuel - Calendrier Carême

Bien chers paroissiens,

Nous allons vivre notre second dimanche, sans qu'il n'y ait de culte physiquement dans nos locaux. Une fois de plus, nous regardons de loin, chacun de chez nous un culte quelque part. Cela nous permet de nous connecter malgré tout à la communauté chrétienne, comme les cultes à la télévision.

C'est déjà ça. Mais est-ce totalement satisfaisant ? Peut-être pas pour tout le monde. Faire le chemin vers l'église, entendre les cloches appeler à la prière, rencontrer des visages connus, échanger des nouvelles, chanter avec d'autres au son de l'orgue, goûter à la Sainte-Cène - ce sont autant de choses concrètes qui donnent goût à la rencontre et à la communion. Dieu est Esprit, dit Jean, mais il s'est fait chair, dit-il en même temps. Par ce temps éprouvant - et le plus dur est certainement à venir malheureusement -, nous aurions d'autant plus besoin de faire communauté.

Par des coups de fil, par les réseaux sociaux et par la page Internet, nous faisons notre possible, mais au risque de nourrir la frustration. Heureux ceux qui ont faim et soif (de justice), dit Jésus, car ils seront rassasiés. Alors goûtons pleinement ce temps de manque pour nourrir le désir, et nous retrouver de manière renouvelés après.

La prière est souvent tout ce qui nous reste. On entend comment des proches tombent malades de cette maladie vicieuse, à l'issue incertaine, et il est interdit d'aller les voir ou de les approcher. Nous ne pouvons que les confier à Dieu. Comme nous le faisons tous les soirs à 18h sur le groupe #linstantcommunion. Je sais vous n'êtes pas tous abonnés aux réseaux sociaux, mais si vous voulez voir à quoi ça ressemble vous pouvez suivre ce lien : https://www.facebook.com/groups/3581012001970969/wp/200813031244487/ (Prière du 20/3, texte plus bas)

Pour demain, plusieurs possibilités :

Séverin Schneider, le jeune pasteur d'Ostheim, a de nouveau concocté un culte adapté à être filmé :

La paroisse protestante de Colmar (clic) diffuse un culte en direct à 10h sur Facebook. Je diffuserai ce culte en direct si possible sur la page FB de notre paroisse (clic) où vous pourrez laisser des commentaires.

Sinon à la télévision : France 2 Présence Protestante (dimanche 10h-10h30)

A la radio : France Culture Service Protestant à 8h30 et aussi : Actuellement les émissions du Carême Protestant en podcast

A la radio : Radio Chrétienne Francophone Alsace (RCF)

18h #linstantcommunion

Vous pouvez demander à adhérer au groupe Facebook #linstantcommunion (clic) et vous connecter à 18h.

Prière librement adaptée par Marianne Renaud Chretien
On se retrouve à 18h pour #linstantcommunion

Librement adapté d’après quelques prières d’Iona
Et à partir de messages reçus de la part de soignants, d’aumôniers, de paroissiens
 

Dieu des renouvellements,


là ou deux ou trois sont réunis en ton nom,
tu as promis d’être au milieu d’eux.
Tu es auprès de tous ceux qui recherchent ta présence,
Les communautés qui se rencontrent virtuellement,
Les personnes seules qui se tournent vers toi
Donne-nous d’être « Eglise ensemble », où que nous soyons,
rassemblés par ton Esprit, comme seul ton Esprit peut nous rassembler.

Dieu des chercheurs de vérité, en ce temps de grande incertitude;
nous commençons à réaliser à quel point
nous ne savons pas grand chose, chacune et chacun.
Tu as pourtant placé dans notre monde
celles et ceux qui parlent avec raison,
celles et ceux qui connaissent la science
celles et ceux qui protègent, qui soignent
Aide nous à entendre les voix d’une sagesse éclairée,
et à remercier pour ce qui est déjà là :
la connaissance qui surmonte l’ignorance,
l’amour qui surmonte la peur,
la fraternité qui inclut la grâce dont nous avons tous besoin.

Dieu des bonnes nouvelles,
qui s’étendent plus vite que la peur,
Dieu du courage qui vient du coeur :
Sois avec nous lorsque l’anxiété surgit, et lorsque l’incertitude grandit.
Sois avec ceux qui souffrent de la faim, de la torture, de la pauvreté, de la guerre
Sois avec les enfants qui nous posent des questions difficiles,
Sois avec les adultes qui cherchent comment vivre mieux, après
Sois avec les assistants sociaux qui continuent d’aider les plus démunis
Sois avec les soignants et les priants, touchés eux aussi par la maladie et la mort
Sois avec les mamans qui accouchent seules,
Sois avec les mourants dans les services de soins palliatifs
Sois avec ceux qui accompagnent les familles dans le deuil
Accompagne chacun dans sa fragilité

Nous te confions tout particulièrement
Nathalie, et toutes les personnes infectées dans le cadre de leur travail
Laurent, Claude, Annette, sœur Claudine, sœur Danielle, les aumôniers, les pasteurs, les prêtres qui sont malades ou qui accompagnent des personnes malades
Barbara, et toutes les personnes qui continuent de travailler à des caisses de supermarchés, dans des entrepots, sur les routes, derrière des comptoirs, pour que nous puissions continuer d’avoir accès à la nourriture et aux médicaments
Pierrelou, et nos proches, parfois très jeunes, en réanimation ou hospitalisées
Julie, Paula, les personnes qui voient leurs petites entreprises mises en péril par la crise

Dans ton amour, tu nous offres maintenant
Ce dont nous avons peut-être le plus besoin,
Le silence d’un cœur à cœur avec toi

Toi qui fais de nous tes enfants, nous te prions encore

Notre Père, qui es aux cieux
Que ton nom soit sanctifié
Que ton règne vienne
Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
A ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
Mais délivre-nous du mal
Car c’est à toi qu’appartiennent
Le Règne, la Puissance et la Gloire,
Pour les siècles des siècles, Amen.

Et un cadeau musical de Vincent & Joëlle :

(Mon ancre et ma voile, clic)

Soyez bénis et gardés,

votre Jürgen Grauling, pasteur

 

 

 

Un calendrier du Carême électronique

tous les jours par mail, pour les abonnés de la Newsletter (www.martinbucer.org/newsletters).

 

Extrait d'un texte de Martin Luther datant d'une période de peste :

"Je veux tout d'abord prier Dieu qu'il nous épargne et qu'il nous fasse grâce. Ensuite j'utiliserai des fumigènes pour purifier l'air, je donnerai et je prendrai des remèdes, j'éviterai les lieux et les personnes où ma présence n'est pas nécessaire, afin de ne pas être contaminé et de ne pas contaminer beaucoup d'autres, afin que je ne devienne pas cause de leur mort par ma négligence. Si le Seigneur veut me reprendre, il me trouvera bien, mais j'aurais fait ce qu'il m'a donné de faire et ne serais la cause de la mort de personne: ni la mienne, ni celle des autres. Mas là où mon prochain à besoin de moi, je n'éviterai aucun lieu ni aucune personne, mais je me rendrai librement auprès de ceux qui ont besoin de mon aide. Voici, c'est cela une foi juste et craignant Dieu, mais qui n'est ni téméraire ni effrontée."

 

LogouepalgaucheParoisse Protestante de Sélestat

Espacebucer

Invitez vos amis à s'abonner aux nouvelles : http://www.martinbucer.org/newsletters

 
Vous devez être connecté pour poster un commentaire