Mon Eglise de demain...

« Une chose est certaine, l’Église de demain ne peut pas se passer de croyants qui s’engagent, poussés par le Souffle de Dieu. »

Jamesjordanflickr

« Mon Eglise de demain a moins de pasteurs. A la bonne heure, elle est formée de chrétiens qui s’engagent… »

Et vous, comment finissez-vous cette phrase qui commence par : « Mon Eglise de demain... » ?

Les uns, vous rappellerez vos souvenirs, peut-être avec un peu de nostalgie. Ah, c’était bien, les rencontres d’enfants, la retraite des confirmands, un entretien particulièrement profond. S’y mêle peut-être le regret d’avoir consacré trop peu de temps, parce qu’entraîné par le tourbillon de la vie. Mais au fond de vous, vous vous dites : ce lieu existe, je pourrai y retourner… un jour.

D’autres, vous êtes les piliers de toujours, présents régulièrement ou du moins de temps à autre. Pour vous, l’Église est immuable, le culte toujours à la même heure, le pasteur dans son presbytère. Pour vous, il n’y a pas de raison que l’avenir soit différent du passé.

Il y a celles et ceux qui rêvent d’une Eglise plus « jeune et moderne ». Pour d’autres, elle n’a guère d’importance.

Ah! mettez-vous à évoquer l’avenir et vous naviguerez rapidement dans les eaux troubles, entre nostalgie et rêverie. Mais si vous ne l’envisagez pas du tout, par crainte du changement, il vous prendra par surprise, et c’est la panique !

C’est pourquoi nous y allons en douceur, mais d’un pas décidé ! Deux rendez-vous, voire trois, cet été à Sélestat : le 30 juin, au culte consistorial et le 1er septembre, lors de la fête paroissiale où nous aurons une assemblée de paroisse !

Une chose est certaine, l’Église de demain ne peut pas se passer de croyants qui s’engagent, poussés par le Souffle de Dieu. Donc, venez nombreux pour apporter votre contribution !

(Mot du pasteur dans le Partage-Présence n° 218)

© photo Flickr James Jordan

Les autres billets du bloc-notes : BLOC-NOTES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire