L'éloge de l'intranquillité - Calendrier de l'Avent Déc18

Eloge de l'intranquillité

[Calendrier de l'Avent Déc18]

 

Linthal2

 

Alors l’intranquillité, pourquoi la mettre en avant ?

Pourquoi en faire un livre entier ?

C’est que, comme tu le dis, Marion, nous ne la choisissons pas.

Elle s’impose d’elle-même, et à certains plus qu’à d’autres.

Alors qu’en faire ? La noyer sous des tranquillisants et des anxiolytiques ?

Ou alors, lui offrir un verre, la nuit lorsqu’elle empêche de se rendormir,

l’écouter, voire… l’aimer un peu ?

« Disons en effet que si nous n’avons d’autre choix que de vivre avec elle, autant l’aimer un peu, notre intranquillité. » (p. 28)

Des fois qu’elle aurait quelque chose à nous dire. Quelque chose d’essentiel, lorsque nous ne craignons pas pour l’existentiel, la simple survie (voir l’éloge de la tranquillité).

Des fois qu’elle nous parlerait de l’autre monde (celui de Dieu), d’une justice et d’une paix plus profondes que nos armistices et nos petits arrangements du moment.

Alors, il est urgent de ne pas estourbir cette intranquillité.

Son dérangement est bénéfique, son susurrement vital.

Elle nous mettra alors en route sur la piste de la vie !

 

Comme pour Marie, à la visite de l’ange Gabriel.

Ah, les belles pages que tu nous offres à décrire l’annonciation du retable d’Issenheim :

« Cambrée, rétive, [Marie] détourne sa face du regard et des deux doigts impératifs que Gabriel pointe vers elle. L’Esprit saint […] n’attend qu’un oui de sa part et ce oui, en dépit du recul de son corps, s’amorce dans le regard de Marie. Car sous ses paupières mi-closes, sur son visage détourné, les pupilles sont irrésistiblement attirées, en coin, vers l’Ange imposant. Cette annonciation raconte superbement la tension. […] » (p. 49)

Lintannonciation

(c) photo wikimedia commons

Jürgen Grauling

 

Marion Muller-Colard, L’intranquillité, Bayard J’y crois, 2016, 107 pages

Lintranquillite

 

A suivre...

 

 

* La théologienne Marion Muller-Colard, théologienne habitant Linthal, vient de publier L'intranquillité chez Bayard. Voir l'article de La Croix.

Voir l'article L'éloge de la tranquillité

 

 Chaque jour de l'Avent, Axel Bieber et Jürgen Grauling, vous offrent un billet électronique.

Pour vous abonner à la newsletter : www.martinbucer.org/newsletters

Pour voir les précédents : www.martinbucer.org/blog

Vous devez être connecté pour poster un commentaire