sel de la terre

Soyez le sel, sel de la terre : des voeux pour l'an neuf

Soyez le sel, sel de la terre

"Staňte se soli" s'appelle le beau chant du dernier rassemblement européen de Taizé à Prague qui vient de se terminer.

Il se veut un encouragement pour les jeunes pèlerins, mais aussi pour les Eglises - notamment dans la République tchèque, pays le plus agnostique de la Veille Europe.

Son message : "Soyez le sel, sel de la terre, recherchez le trésor de la foi ! Soyez rayons de lumière pour éclairer le noir !"

Soyez le sel ?

Je vous avoue que la parole du Christ en Matthieu 5/13, suivant immédiatement les Béatitudes "Vous êtes le sel de la terre !" n'était pas une de mes favorites.

Le sel, s'il révèle le goût de la nourriture, a néanmoins un inconvénient : en trop grande concentration, il rend les aliments indigestes ; au mieux, il conserve. Et en effet, dans beaucoup d'endroits où le christianisme est devenu majoritaire, on a constaté ce phénomène : il a développé des conservatismes, et parfois s'est mis à empoisonner la vie des gens.

Bien évidemment, c'est un anachronisme. Le sel était une denrée rare et très appréciée à l'époque de Jésus et, en principe, pas de purs chlorides de sodium et de magnésium. Aussi devrions-nous peut-être penser aux sels minéraux présents dans les sols, de plus en plus raréfiés par les diverses monocultures mais si essentiels pour la santé des aliments.

Donner le goût de vivre !

L'image gagne à être méditée. Les valeurs portées par notre foi - accueil, solidarité, empathie, entraide, vérité de vie ... - ne sont-elles pas aussi en train de devenir rares dans les monocultures du matérialisme, de l'individualisme et de la consommation, voire dans les nouvelles velléités nationalistes ? Où trouver trouver les sels minéraux qui renforcent la qualité de vie, sinon en puisant dans les profondeurs de notre relation avec Celui qui source de toute vie ?

Cherchez le trésor de la foi, puis soyez sel de la terre ! Ou plutôt, pour le dire avec le Christ : Vous l'êtes ! Vous êtes le sel de la terre !

Pas besoin de vous interroger, si vous l'êtes suffisamment. Tout ce que vous donnerez, apportera du goût de vivre : autour de vous, mais aussi pour vous-mêmes !

4 propostions pour être sel de la terre

Frère Alois, prieur de Taizé, a donné quatre pistes pour être sel de la terre. Pour voir le détail de ses propositions, rendez-vous sur cette page : http://www.taize.fr/fr_article17406.html

1) Donner du goût de vivre autour de vous ! ("... Et quand nous rendons la vie belle à ceux qui nous sont confiés, notre existence prend un sens. ...")

2) S'engager pour la réconciliation

3) Se mettre au service de la paix

4) Prendre soin de notre terre

Une année 2015 bénie à vous toutes et tous !