Martin Bucer

www.martinbucer.org

Pour l'accès à notre site, nous avons décidé de mettre à l'honneur Martin Bucer (1491-1551). Notre foyer lui est déjà dédié depuis de longues décennies.

Désormais, vous arriverez sur notre site Internet en tapant www.martinbucer.org.

Quoi de plus évident pour cet enfant sélestadien devenu par la suite "le" Réformateur de la Ville de Strasbourg ?

Né à Sélestat à deux pas de l'actuelle église protestante (à l'époque église conventuelle des Franciscains) le 11 novembre 1491, Martin s'imprègne de l'esprit humaniste à la célèbre école latine aux côtés de Beatus Rhenanus avec qui il gardera contact durant toute sa vie. Il entre ensuite au couvent des Dominicains.

Après avoir croisé l'autre Martin, le Wittembergeois Luther, en 1518 lors de la dispute de Heidelberg, Bucer se rallie à la Réforme. Il devient vicaire à Wissembourg (1522) où il épouse Elisabeth Silbereisen (morte en 1541 de la peste avec cinq de leurs enfants), puis pasteur à Strasbourg en 1524 après son excommunication par l'évêque de Spire.

Il y devient le principal responsable de la Réforme Protestante locale et réorganise la vie ecclésiale en collaboration avec l'humaniste Sturm.

En lien avec tous les responsables protestants de l'époque, il cherche - en vain - d'éviter le schisme entre luthériens et zwingliens lors du colloque de Marbourg (1529) sur la Sainte Cène, et accueillera Calvin pendant plusieurs années à Strasbourg.

Après la Contre-Reforme, Bucer est contraint à l'exil en Angleterre (1549). Enseignant à Cambridge et collaborant à la jeune réforme anglicane, il s'éteint le 28 février 1551.

Qu'aurait-il pensé s'il avait su que l'église à proximité de sa maison natale deviendrait 390 ans après sa naissance un lieu de culte protestant, alors que sa ville d'origie s'était résolument fermée à la Réforme, notamment après la Guerre des paysans dont la terrible bataille de Scherwiller se déroula en 1525, aux portes de la ville de la décapole ?