Billets de selestuepal

A la bonne distance, mais ensemble

A1metre

(photo datant de juste avant le confinement en Sicile au Servizio Cristiano. La bonne distance est peut-être un plus d'un mètre, les masques seront préconisés, mais l'idée est bien là : faire communauté à bonne distance)

Toi, le Tout-autre

qui pourtant te fais tout proche en Jésus-Christ,

qui pénètres jusqu’au plus intime par ton Souffle Saint,

écoute-nous maintenant que nous cherchons ta présence.

 

Nous avons vécu une expérience collective inédite :

presque huit semaines de confinement,

huit semaines sans approcher

l’étranger que ta bible pourtant m’appelle à considérer prochain.

Huit semaines qui se prolongeront par des semaines -

des mois, des années peut-être -

de « distanciation sociale »,

où la situation sanitaire nous demande

de tenir en respect, à bonne distance

l’autre, proche ou lointain.

 

Tu sais, Adonaï, comment nous sommes,

nous avons tendance à ne voir le côté sombre des choses,

à accentuer le malheur.

Tu sais que nous sommes souvent insensibles

au sentiment de reconnaissance.

 

Quand nous ne sommes pas dans la jubilation autosuffisante

qui croit ne rien devoir à personne,

nous nous adonnons si facilement à la plainte.

 

Aussi, ce soir,

nous t’ouvrons notre cœur lourd…

Cœur lourd de grands-parents qui ne peuvent embrasser leurs petits-enfants,

cœur lourd de petits-enfants qui s’inquiètent pour leurs aînés,

cœur lourd des familles séparées par des frontières et des distances.

Cœur lourd des aventuriers qui ne peuvent pas voyager.

Cœur lourd des maîtres d’écoles qui peinent à appliquer un protocole impossible,

cœur lourd d’élèves qui auraient imaginé les retrouvailles autrement.

Cœur lourd des musulmans à la convivialité réduite pour les iftars du ramadan,

cœur lourd des chrétiens interdits d’eucharistie.

Aussi, nous te confions notre cœur lourd personnel

et avec lui notre tentation de faire fi de toute prudence en ce week-end ensoleillé…

Écoutons quelques paroles de sagesse :

« Oui, vous serez ensemble
jusque dans la silencieuse mémoire de Dieu.
Mais qu'il y ait des espaces dans votre communion,
Et que les vents du ciel dansent entre vous.

- Aimez-vous l'un l'autre,
mais ne faites pas de l'amour une entrave:
Qu'il soit plutôt une mer mouvante
entre les rivages de vos âmes.

- Emplissez chacun la coupe de l'autre
mais ne buvez pas dans la même coupe.
Partagez votre pain
mais ne mangez pas de la même miche.
Chantez et dansez ensemble et soyez joyeux,
mais demeurez chacun seul,
De même que les cordes d'un luth sont seules
cependant qu'elles vibrent de la même harmonie.

- Donnez vos cœurs,
mais non pas à la garde l'un de l'autre.
Car seule la main de la Vie peut contenir vos cœurs.
Et tenez-vous ensemble, mais pas trop proches non plus:
Car les piliers du temple s'érigent à distance,
Et le chêne et le cyprès ne croissent pas
dans l'ombre l'un de l'autre. »

(Khalil Gibran, Le prophète)

 

Adonaï,

en cette fin de shabbat

et cette entrée dans le jour de la création nouvelle,

emplis-nous de l’esprit de reconnaissance,

fais-nous découvrir la justesse

et de la communion

et de l’éloignement.

Apprends-nous la sagesse

pour être

ensemble à bonne distance !

 

Le sage nous le rappelle

que même dans la relation la plus fusionnelle qui soit

- le mariage, le côte-à-côte des amants -

il est bon de rester à bonne distance

de respecter l’intimité de l’autre,

de ne pas marcher sur les platebandes de son jardin secret.

 

N’est-ce pas ce que nous observons partout ?

La vie devient possible lorsque communion et éloignement sont réconciliés :

 

De la fusion au foisonnement,

l’univers qui ne cesse de s’espacer

partant du big-bang pour donner naissance à des myriades de constellations.

 

Les noyaux d’atomes sont environnés d’électrons,

les cellules dotées de membranes qui les individualisent

tout en leur donnant la possibilité d’interagir,

de s’associer en molécules,

de faire corps.

 

Dans la fusion comme dans la dévoration, la vie disparaît.

Mais dans la symbiose,

en écosystème,

la vie s’épanouit.

 

Ainsi ce sont bien des oxymores

– l’association de termes apparemment contradictoires –

qui traduisent la tension de la vie,

si seulement nous acceptons de les méditer

au lieu de les considérer comme absurdes :

 

distanciation … sociale

 

intimité … respectueuse

 

individualité ... soucieuse

 

liberté … responsable

 

amour … désintéressé

 

désir … qui se fait attendre

dans le va-et-vient

du règne des cieux

qui est déjà là … et pas encore accompli !

 

Aussi notre prière, n’est-elle pas

un monologue … connecté ?

A l’image du Christ, qui

dans le confinement de la solitude

retrouvait les confins de l’amour du Père

pour ensuite nous l’enseigner à nous,

disciples et familiers : Notre Père...

Demande de bénédiction :

Seigneur, tu lis au fond de moi ;
Ton œil me suit où que je sois,
De mon lever à mon coucher,
Dans mes projets les plus cachés ;
Ce que je dis, ce que je pense,
Seigneur, tu le connais d’avance.

Partout, Seigneur, tu me conduis
Et ta main droite me saisit.
Si je me cache dans la nuit,
Ta clarté sitôt la remplit.
Pour toi l’ombre même s’éclaire ;
L’obscurité devient lumière.

Éprouve-moi ; connais, Seigneur,
Toutes les pensées de mon cœur.
Avertis-moi quand mon sentier
Risque à nouveau de dévier ;
Conduis mes pas, Dieu de lumière,
Sur le chemin que tu éclaires.

Psaume 139, 1/4/7 selon Théodore de Bèze (1519-1605) / Roger Chapal (1912-1997)

18h #linstantcommunion

Vous pouvez demander à adhérer au groupe Facebook #linstantcommunion (clic) et vous connecter à 18h.

 

 

 

LogouepalgaucheParoisse Protestante de Sélestat

 

Espacebucer

Invitez vos amis à s'abonner aux nouvelles : http://www.martinbucer.org/newsletters

Nos coeurs te chantent un chant nouveau

Intercession pour Cantate confinée

43796570034 87e6201330 c

(c) photo Erwin Mengel (Flickr)

Seigneur,

nos cœurs te chantent un chant nouveau.

Oui, ce sont bien nos cœurs, puisque nos bouches en sont privées pour l’instant.

A moins que nous soyons seuls, sous la douche, alors nous pouvons nous donner… à cœur joie !

 

Seigneur,

nos cœurs te chantent un chant nouveau.

Oui, ce sont bien nos cœurs qui se mettent à l’unisson ou en accord harmonieux, même à distance. Nous découvrons que la communion est possible, à espérer, à guetter l’Esprit de concorde qui prie au-dedans de nous. Pendant ce temps de confinement, nous avons redécouvert la prière, la pensée préoccupée et bienveillante pour l’autre absent, et loin d’être seuls et dans la solitude, nous sommes concentrés et dans la solidarité, chacun-e chez soi, certes, mais pas chacun-e pour soi.

 

Seigneur, nos cœurs te chantent un chant nouveau,

Pendant ce temps de déconfinement prudent à venir, avec les bruits des va-et-vient qui reprennent,

aide-nous à écouter la douce mélodie du souci de l’autre et à la faire chantonner dans nos cœurs et dans nos actes.

 

Toi qui nous entraînes dans la ronde des humains,

nous te confions tous les musiciens de l’Église, organistes, chefs de chœur, choristes, ensembles instrumentaux, cuivres d’église : donne-leur et donne-nous à nouveau la joie de résonner ensemble, parce que la vie n’est pas fait que de raison mais aussi de cœur !

 

Nous te confions toutes les personnes qui animent le monde de la culture, mis à rude épreuve : artistes et comédiens, orchestres et ballets, scénaristes et metteurs en scène, techniciennes et ingénieurs du son, saltimbanques et clowns, tenanciers de bars et chefs cuistots.

 

Ils ne font pas partie ni de la première ni de la deuxième ligne des gens au front de la pandémie, ils sont plus cigales que fourmis. Mais plus dure l’enfermement, plus nous éprouvons la vérité de cette phrase biblique que l’être humain ne vit pas de pain seulement, et que la santé est autant corporelle que spirituelle.

 

Mets en musique notre maturité spirituelle, que nous fassions nos gammes diaconales, nos apprentissages éthiques, nos études de responsabilité, pour consoner demain dans une symphonie nouvelle faite sobriété heureuse et de solidarité engagée. Tout particulièrement, nous te confions nos catéchumènes, les confirmands qui aujourd’hui et ces jours-ci devaient recevoir leur envoi dans la vie croyante. Nous te confions leurs familles ainsi que celles qui attendent de pouvoir baptiser leurs nouveaux-nés.

 

Seigneur, tu nous donnes un aperçu de l’accord des cœurs lorsque nous pouvons nous reconnaître les uns et les autre enfants d’un même Père en disant à l’unisson :

Notre Père qui es aux cieux...


(Jürgen Grauling, 9/5/2020)

 

Cultes 3 mai, temps de louange

Ce dimanche matin, nous avons la possibilité de nous retrouver pour un moment de culte. De nouveau en consistoire.

Par téléphone ou par Internet ! 

La ligne sera ouverte à 10h15, mais le culte ne commencera qu'à 10h35 après l'émission Présence Protestante sur France 2 (10h-10h30)

Culteautelphone20200426 1

 

Comment ça marche ?

Sur votre téléphone, vous composez le numéro d'appel, qui est le numéro d'un simple portable français, pas surtaxé. Ce sera au prix de la communication : vérifiez si elle est incluse dans le forfait ou si les appels vers les portables sont limités ou payants. 

Après, on vous invitera à composer un code pour accéder au culte. On s'y retrouve en même temps que tous les autres qui auront appelé. Pendant quelques minutes, on peut se donner des nouvelles, puis écouter le culte assez bref. Malheureusement, on ne pourra pas chanter ensemble, mais éventuellement écouter un cantique chanté par une personne. La qualité sonore n'est pas parfaite non plus. C'est un pis aller pour nous donner encore plus envie de nous retrouver après.

Sinon, les personnes équipées : passez par Internet. (Son meilleur, possibilité de l'image)

Programme :

1) Dimanche 3 mai : entre 10h15 et 10h35 arrivée des participants, échange de nouvelles etc. (Jürgen Grauling)

2) Entre 10h35 et 11h05 culte : Psaume 66 chanté (Jürgen 1 strophe, Mireille 1 strophe), prière (Daniel Jundt), Cantique Jubilate Deo (Daniel), texte biblique, court message (Luc Dettwyler), cantique 36-09 (Jürgen), Intercession, Notre Père (JP Lepelletier), envoi-bénédiction (Mireille Rasolofo-Tsalama), cantique 41-10 (Jürgen)

3) "Sortie d'église" entre 11h05-11h15 Jürgen

Etape par étape

Dimanche entre 10h15 et 10h35 :

Téléphone : appelez le 07 56 75 00 33

- puis : composez le code : 5 38 23 50 #

Pas besoin d'ordinateur, pas besoin d'Internet, juste d'une ligne de téléphone, fixe ou portable !

Même si par ordinateur, ça passe mieux :

Ordinateur : cliquez sur le lien https://join.freeconferencecall.com/selestuepal

- on vous demandera de renseigner une adresse mail et un pseudonyme

Si vous voulez inviter quelqu'un au culte qui habite à l'étranger, demandez-moi un numéro non surtaxé dans le pays en question !

Pour vous préparer :

les textes et thèmes du dimanche Jubilate 3 mai : la nouvelle création

Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Le monde ancien est passé, voici qu'une réalité nouvelle est là. 2 Corinthiens 5,17 (mot d'ordre)

Psaume : 66

Texte biblique : Evangile selon Jean 15, 1-8

Chants : Psaume 66, Jubilate Deo 51-12, 36-09 Jésus Christ tu nous envoies, Bénissons l'Eternel 41-10

 

Temps de louange sur YouTube

Il est possible d'avoir un temps de louange par Internet, avec les chants de Joëlle & Vincent North avec un message de Carmen Dölling-Clément, alors qu'une veillée de louange était prévue. Joëlle & Vincent ont mis à profit ce temps de confinement pour enregistrer de nombreux chants de louange, utilisés aussi sur #linstantcommunion.

Cliquez sur l'image pour suivre ce temps de louange :

Tempsdelouange

Cultes internet et télévisés 3° Dimanche après Pâques

De nombreux cultes sont répertoriés ici : https://padlet.com/UEPAL/mon_culte

Un petit choix par mes soins :

A la télévision :

Présence protestante, sur France 2 de 10h à 10h30 culte enregistré à l'église protestante malgache Paris

 

A la radio :

France  Culture dimanche à 8h30 Service protestant rediffusion du culte avec la pasteure Laurence Hahn "Comment donner du goût au monde ?"

Cultes sur YouTube, notamment sur les châines des Protestants du Vignoble, la Paroisse sous les Platanes (Graffenstaden/Amaury Charras), Consistoire d'Oberbronn et Mulhouse (clics sur les logos respectifs, les cultes sont en général postés la veille ou le matin tôt

Youtubevignoble Youtubesouslesplatanes Consistoireoberbronn Youtubemulhouse

 

Et bien sûr

 

Ce soir avec Andry Habberstad, suffragant dans le Consistoire de Vendenheim, dimanche avec Isabelle Gerber (Inspection de Bouxwiller)

lien de ce soir :

https://www.facebook.com/stephanie.helbringer/videos/10215575831660768/

#linstantcommunion, tous les soirs à 18h

Initié par les pasteurs Stéphanie Ferber-Helbringer et Jürgen Grauling, le groupe Facebook portant ce nom compte désormais plus 2400 membres dans toute la France (et l'étranger francophone).

Texte de ce soir :

Bienvenue à toutes et tous en cet instant de communion dans la prière, les un.e.s avec les autres, bien qu’éloigné.e.s. Dieu est présent avec chacun d’entre nous par son Esprit.

Psaumes 46

Dieu est pour nous un refuge et un appui, Un secours qui ne manque jamais dans la détresse.
C'est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est bouleversée, Et que les montagnes chancellent au cœur des mers,
Quand les flots de la mer mugissent, écument, Se soulèvent jusqu'à faire trembler les montagnes. -Pause.
Il est un fleuve dont les courants réjouissent la cité de Dieu, Le sanctuaire des demeures du Très Haut.
Dieu est au milieu d'elle : elle n'est point ébranlée; Dieu la secourt dès l'aube du matin.
Des nations s'agitent, des royaumes s'ébranlent ; Il fait entendre sa voix : la terre se fond d'épouvante.
L'Éternel des armées est avec nous, Le Dieu de Jacob est pour nous une haute retraite. -Pause.
Venez, contemplez les œuvres de l'Éternel, Les ravages qu'il a opérés sur la terre !
C'est lui qui a fait cesser les combats jusqu'au bout de la terre ; Il a brisé l'arc, et il a rompu la lance, Il a consumé par le feu les chars de guerre. -
Arrêtez, et sachez que je suis Dieu : Je domine sur les nations, je domine sur la terre. -
L'Éternel des armées est avec nous, Le Dieu de Jacob est pour nous une haute retraite. Ps 46


Nous voulons à présent nous tourner vers le Seigneur pour lui adresser nos prières.

Prions le Seigneur.

Seigneur, nous voulons tout d’abord te rendre grâces pour tous ces instants que tu donnes de pouvoir te prier et te louer tous ensemble. Malgré la distance, malgré le confinement, c’est d’un seul cœur, d’une seule voix que nous pouvons te prier.
Nous te remercions car tu es présent au milieu de nous. Tu prends soin de nous, de nos familles, de nos ami.e.s.
Seigneur Nous te louons.
Et pourtant, il arrive que nous doutions, que nous ayons peur, que nous perdions confiance face à des situations qui nous bouleversent. Pardonne-nous Seigneur nos manques de confiance. Pardonne-nous d’être si peu réceptifs au son de ta voix, car trop préoccupé.e.s par tout ce que nous entendons, lisons.
Seigneur, viens au secours de notre foi.

Nous voulons te prier aussi pour tout le personnel hospitalier. Pour le personnel des EHPAD et pour celles et ceux qui prennent soin des plus fragiles à domicile.
Tu vois ce qu’ils/elles endurent au quotidien. Fortifie-les Seigneur !
Nous te prions pour celles et ceux (enfants et adultes) qui vivent dans la peur et les mauvais traitements d’un parent violent.
Garde-les dans ton amour et donne-leur le courage et la force de s’en sortir.

Nous te prions pour les autorités publiques à travers le monde. Qu’elles prennent les décisions qui s’imposent en sagesse et dans l’intérêt des populations.

Et nous te prions pour l’Eglise. Dans ce contexte si particulier, donne-lui de savoir toujours se réinventer pour faire face aux défis qui l’attend.

Nous voulons, dans le silence, te remettre toutes les personnes, les situations qui nous préoccupent…
Que ton Esprit soit toujours avec nous pour que nous soyons toujours en communion avec Toi, les un.e.s avec les autres.

Entends-nous lorsque nous te disons la prière que le Christ nous a appris :


Notre Père, qui es aux cieux

Que ton nom soit sanctifié
Que ton règne vienne
Que ta volonté soit faite sur la terre
Comme au ciel
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour
Pardonne-nous nos offenses
Comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
Mais délivre-nous du mal.
Car c’est à toi qu’appartiennent
Le règne la puissance et la gloire
Pour les siècles des siècles.

Amen

ENVOI
2 J'exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes,
2 pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté.
3 Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur,
4 qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.
5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme,
6 qui s'est donné lui-même en rançon pour tous. C'est là le témoignage rendu en son propre temps (…)

I. Tm 2, 1-6

Bénédiction
Que la paix et l’amour avec la foi soient donnés aux frères de la part de Dieu le Père et du Seigneur Jésus Christ!
Que la grâce soit avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ d'un amour inaltérable!

Eph. 6, 23-24

Tous les soirs, un moment de prière en commun. Pour les fêtes, des moments particuliers. Toujours à 18h du soir.

18h #linstantcommunion

Vous pouvez demander à adhérer au groupe Facebook #linstantcommunion (clic) et vous connecter à 18h.

 

 

 

LogouepalgaucheParoisse Protestante de Sélestat

 

Espacebucer

Invitez vos amis à s'abonner aux nouvelles : http://www.martinbucer.org/newsletters

Cultes de ce dimanche 26/4

Ce dimanche matin, nous avons la possibilité de nous retrouver pour un moment de culte. En consistoire.

Par téléphone ou par Internet ! 

La ligne sera ouverte à 10h15, mais le culte ne commencera qu'à 10h35 après l'émission Présence Protestante sur France 2 (10h-10h30)

Culteautelphone20200426 1

Une première expérience concluante

Dimanche dernier, le premier culte par téléphone était une belle expérience. Nous retrouvons - à bonne distance - un sentiment de communauté et de convivialité.

Les uns étaient là au téléphone, les autres sur leur ordinateurs. Nous avons pu échanger quelques nouvelles, puis avoir un temps de culte (30 minutes) ensemble. Seul le chant en commun n'est pas vraiment possible.

Comment ça marche ?

Sur votre téléphone, vous composez le numéro d'appel, qui est le numéro d'un simple portable français, pas surtaxé. Ce sera au prix de la communication : vérifiez si elle est incluse dans le forfait ou si les appels vers les portables sont limités ou payants. 

Après, on vous invitera à composer un code pour accéder au culte. On s'y retrouve en même temps que tous les autres qui auront appelé. Pendant quelques minutes, on peut se donner des nouvelles, puis écouter le culte assez bref. Malheureusement, on ne pourra pas chanter ensemble, mais éventuellement écouter un cantique chanté par une personne. La qualité sonore n'est pas parfaite non plus. C'est un pis aller pour nous donner encore plus envie de nous retrouver après.

Sinon, les personnes équipées : passez par Internet. (Son meilleur, possibilité de l'image)

Programme :

1) Dimanche 26 avril : entre 10h15 et 10h35 arrivée des participants, échange de nouvelles etc.

2) Entre 10h35 et 11h05 culte : Cantique, Psaume, prière, cantique, texte biblique, court message, cantique, Intercession, Notre Père, bénédiction, A toi la gloire.

3) "Sortie d'église" entre 11h05-11h15

Etape par étape

Dimanche entre 10h15 et 10h35 :

Téléphone : appelez le 07 56 75 00 33

- puis : composez le code : 5 38 23 50 #

Pas besoin d'ordinateur, pas besoin d'Internet, juste d'une ligne de téléphone, fixe ou portable !

Même si par ordinateur, ça passe mieux :

Ordinateur : cliquez sur le lien https://join.freeconferencecall.com/selestuepal

- on vous demandera de renseigner une adresse mail et un pseudonyme

Si vous voulez inviter quelqu'un au culte qui habite à l'étranger, demandez-moi un numéro non surtaxé dans le pays en question !

Pour vous préparer :

les textes et thèmes du dimanche de la Miséricorde Divine ("Le Bon Berger") 26 avril :

Jésus proclame : Je suis le bon berger. Mes brebis écoutent ma voix. Je les connais, et elles me suivent. Et je leur donne la vie éternelle. Jean 10,11a.27-28a (mot d'ordre)

Psaume : 23

Texte biblique : 1 Pierre 2,21b-25 (Evangile qui ne sera pas lu : Jean 10,11-16.27-30)

Chants : Le Tout-puissant est mon berger (clic) - A toi la gloire (clic)

 

Cultes internet et télévisés 2° Dimanche après Pâques

De nombreux cultes sont répertoriés ici : https://padlet.com/UEPAL/mon_culte

Un petit choix par mes soins :

un coup de coeur :

A la télévision :

Présence protestante, sur France 2 de 10h à 10h30 culte spécial confinement animé par la pasteure Dominique Hernandez : Les compagnons d'Emmaüs.

Gottesdienst im ZDF : Freiheit hat offene Augen aus der Saalkirche Ingelheim (clic)

A la radio :

France  Culture dimanche 26 avril à 8h30 Service protestant rediffusion du culte avec le professeur Gabriel Monet sur le thème : De l'amour de la loi à la loi de l'amour.

Cultes sur YouTube, notamment sur les châines des Protestants du Vignoble, la Paroisse sous les Platanes (Graffenstaden/Amaury Charras) et Mulhouse (clics sur les logos respectifs, les cultes sont en général postés la veille ou le matin tôt

Youtubevignoble Youtubesouslesplatanes Youtubemulhouse

 

Et bien sûr

 

Ce soir avec Esther Lenz (pasteure à Wissembourg, Inspectrice ecclésiastique)

#linstantcommunion, tous les soirs à 18h

Initié par les pasteurs Stéphanie Ferber-Helbringer et Jürgen Grauling, le groupe Facebook portant ce nom compte désormais plus 2000 membres dans toute la France (et l'étranger francophone).

Tous les soirs, un moment de prière en commun. Pour les fêtes, des moments particuliers. Toujours à 18h du soir.

18h #linstantcommunion

Vous pouvez demander à adhérer au groupe Facebook #linstantcommunion (clic) et vous connecter à 18h.

 

 

 

LogouepalgaucheParoisse Protestante de Sélestat

 

Espacebucer

Invitez vos amis à s'abonner aux nouvelles : http://www.martinbucer.org/newsletters

Culte au téléphone ou sur Internet

Faites-le savoir autour de vous : ce dimanche on peut participer au culte avec un simple téléphone (fixe ou portable). Si toutefois, vous avez un ordinateur/tablette équipé (microphone/haut-parleurs) et une bonne connexion Internet, mieux vaut passer par le lien Internet : le son est meilleur, l'image est possible !

Culte par téléphone !

Culteautelphone20200426 1

Une première expérience concluante

Dimanche dernier, le premier culte par téléphone était une belle expérience. Nous retrouvons - à bonne distance - un sentiment de communauté et de convivialité.

Les uns étaient là au téléphone, les autres sur leur ordinateurs. Nous avons pu échanger quelques nouvelles, puis avoir un temps de culte (30 minutes) ensemble. Seul le chant en commun n'est pas vraiment possible.

Comment ça marche ?

Sur votre téléphone, vous composez le numéro d'appel, qui est le numéro d'un simple portable français, pas surtaxé. Ce sera au prix de la communication : vérifiez si elle est incluse dans le forfait ou si les appels vers les portables sont limités ou payants. 

Après, on vous invitera à composer un code pour accéder au culte. On s'y retrouve en même temps que tous les autres qui auront appelé. Pendant quelques minutes, on peut se donner des nouvelles, puis écouter le culte assez bref. Malheureusement, on ne pourra pas chanter ensemble, mais éventuellement écouter un cantique chanté par une personne. La qualité sonore n'est pas parfaite non plus. C'est un pis aller pour nous donner encore plus envie de nous retrouver après.

Sinon, les personnes équipées : passez par Internet. (Son meilleur, possibilité de l'image)

Programme :

1) Dimanche 26 avril : entre 10h15 et 10h35 arrivée des participants, échange de nouvelles etc.

2) Entre 10h35 et 11h05 culte : Cantique, Psaume, prière, cantique, texte biblique, court message, cantique, Intercession, Notre Père, bénédiction, A toi la gloire.

3) "Sortie d'église" entre 11h05-11h15

Ce dimanche, tous le consistoire peut se réunir. De toute façon, il y aura sans doute aussi des invités de plus loin (dimanche dernier de Paris, de Wissembourg et de Beblenheim).

Etape par étape

Dimanche entre 10h15 et 10h35 :

Téléphone : appelez le 07 56 75 00 33

- puis : composez le code : 5 38 23 50 #

Pas besoin d'ordinateur, pas besoin d'Internet, juste d'une ligne de téléphone, fixe ou portable !

Même si par ordinateur, ça passe mieux :

Ordinateur : https://join.freeconferencecall.com/selestuepal

- on vous demandera de renseigner une adresse mail et un pseudonyme

Si vous voulez inviter quelqu'un au culte qui habite à l'étranger, demandez-moi un numéro non surtaxé dans le pays en question !

Pour vous préparer :

les textes et thèmes du dimanche de la Miséricorde Divine ("Le Bon Berger") 26 avril :

Jésus proclame : Je suis le bon berger. Mes brebis écoutent ma voix. Je les connais, et elles me suivent. Et je leur donne la vie éternelle. Jean 10,11a.27-28a (mot d'ordre)

Psaume : 23

Texte biblique : 1 Pierre 2,21b-25 (Evangile qui ne sera pas lu : Jean 10,11-16.27-30)

Chants : Le Tout-puissant est mon berger (clic) - A toi la gloire (clic)

J'espère vous entendre nombreux dimanche. D'ici là, portez-vous bien et soyez gardés,

Jürgen Grauling
Pasteur

 

LogouepalgaucheParoisse Protestante de Sélestat

Espacebucer

Invitez vos amis à s'abonner aux nouvelles : http://www.martinbucer.org/newsletters

 

#linstantcommunion de ce soir : (18h sur le groupe Facebook du même nom)

#linstantcommunion de ce soir est préparé par Amaury Charras

(LIEN de la vidéo : https://www.facebook.com/Linstantcommunion/videos/255876538932610/)

Voici le texte (il sera suivi du Notre Pere et d’une bénédiction)

Prière nourrie par le récit du Passage de Yabboq, Genèse 32, 23- 33
Linstantcommunion du 23 avril 2020
Au cours de la nuit, Jacob se leva, prit ses deux femmes, ses deux servantes et ses onze enfants.
Il leur fit traverser le gué du Yabboq avec tout ce qu’il possédait.
Il resta seul, et quelqu’un lutta avec lui jusqu’à l’aurore. Genèse 32, 23-25
Prions le Seigneur,
L’on se sait en marche nous aussi ô Dieu, sur ce passage étroit de notre histoire.
Chemin où l’on est appelé à faire face, à combler des fossés, à lutter contre un adversaire qui nous
échappe.
Aujourd’hui Dieu de la vie, quel chemin déstabilisant nous vivons au travers de la pandémie.
Véritable coup d’arrêt, où le temps est comme en suspens, où l’on fait face à nos peurs, nos
tourbillons, nos folies.
Jacob lutte, toute la nuit. Que le chemin est long, à quand l’aurore du matin ?
A quand l’aurore du jour d’après ? A quand la fin de la maladie ?
Je te remets Seigneur ce temps du gué pour chacun d’entre nous, chemin de lutte, chemin qui
laissera des traces.
-/-
Quand l’adversaire vit qu’il ne pouvait pas vaincre Jacob dans cette lutte, il le frappa à
l’articulation de la hanche, et celle-ci se déboita. Genèse 23 v 26
Seigneur Dieu, les douleurs sont vives ! Larmes pour celles et ceux qui nous ont quittés. Larmes pour
celles et ceux qui traversent cette maladie périlleuse. Larmes, pour celles et ceux qui donnent tout,
pour soigner, aider, être là. Toi, Tu luttes au côté du personnel soignant, les accompagnants, les
aidants, nous te les remettons ardemment.
En nous-même nous savons aussi que ce temps de lutte, se vit comme Jacob dans le face à face avec
toi, comme un combat pour la vie, comme un ami qui retient par la main celui qui court vers le
danger. Tu nous secoues, tu nous saisis, nous t’agrippons, nous te cherchons, nous faisons fausse
route pour mieux te retrouver, tu nous stoppes comme pour nous inviter à prendre un nouveau
chemin.
O Dieu, nous te prions pour les décisionnaires, les responsables politiques pour que demain quand le
soleil se lèvera sur notre nuit, nous puissions avoir le courage de prendre les décisions qui
promeuvent la vie.
-/-
Après avoir demandé la bénédiction à son adversaire, Jacob reçut un nouveau nom : Israël. Celui
qui lutte avec Dieu. Jacob repartit de cette nuit avec l’assurance d’avoir vu Dieu face à face.
Seigneur, viens apporter discernement et vérité à nos coeurs, et le courage d’avancer, de tenir
jusqu’au bout de notre nuit.
Que notre lutte contre la pandémie, nous donne de saisir notre place, notre rôle, notre avenir sur la
terre.
Nous te remettons les artisans du monde, les bâtisseurs et les bâtisseuses d’aujourd’hui et de
demain, les hommes et les femmes qui repensent le monde et permettront à l’ensemble de
l’humanité de trouver un quotidien où tous les besoins fondamentaux puissent être comblés.
Nous te remettons dans le silence de nos coeurs, toutes celles et tous ceux qui comptent à nos
coeurs, proches et lointains, prends soin d’eux.
Et ensemble nous voulons te dire la prière que ton Fils le Christ nous a donné :
Notre Père …

Partage d'expérience - Culte au téléphone et/ou en visio

Vivre la communion tout en étant confinés

Trouver des moyens de rester en communion, malgré la distance et le confinement, est une recherche constante depuis la mi-mars.

Les pasteurs ont été inventifs. Tous les dimanche, plusieurs cultes sont disponibles sur internet, parfois en direct sur les réseaux sociaux ou les plateformes comme YouTube. Tous les soirs, nous nous retrouvons (pour ceux qui sont abonnés) sur le groupe Facebook #linstantcommunion.

Certains pasteurs ont proposés des cultes par Zoom. Et puis, une amie et des collègues m'ont parlé de la possibilité de cultes ou de réunion au téléphone.

Culte au téléphone

Cultetelephone

Ce moyen me semblait particulièrement prometteur, même si ça n'avait pas l'air très original, avec toutes les technologies dont on dispose. Un peu vieux jeu peut-être ? Mais parfait, me semble-t-il, pour vivre la communauté en direct et ouvrir le culte à ceux qui ne sont pas "branchés". Participer avec un simple téléphone, c'est génial, même pour les temps après confinement pour les personnes qui ne peuvent plus se déplacer !

Marianne Renaud Chrétien, pasteure à Yutz, racontait qu'à l'occasion d'un de ces cultes, un monsieur nonagénaire a pu participer pour la première fois depuis des années, et même se trouver en communion dans le même culte avec ses enfants dans le Sud. Décidément, ce confinement a des airs de bénédiction aussi !

Mais comment on fait ?

Pour le culte au téléphone, je me suis inscrit à freeconferencecall.com ! On t’y fournit numéro généré à appeler (un numéro de portable français non surtaxé), un code, et c'est parti : on les communique avec une heure précise aux paroissiens et c'est parti.

Sauf que...

Premier essai avec le Conseil Presbytéral... Chouette de pouvoir s'entendre sans difficulté technolique : tous les membres, même les moins branchés, ont réussi à se connecter. Malheureusement, la qualité sonore au téléphone laisse à désirer. Il faut tendre l'oreille, beaucoup de bruits parasites. Pas évident.

J'avais lu qu'il était possible d'avoir l'image, mais je n'ai pas trouvé pour cette réunion, seulement après.

Bonne surprise : la visio est possible en parallèle au téléphone

Pour le culte, j'ai trouvé la manipulation. Après avoir chargé l'application freeconferencecall.com sur l'ordinateur, j'ai obtenu non seulement un numéro de téléphone avec code, mais aussi un lien internet pour suivre par ordinateur. Il est même possible d'obtenir un numéro non surtaxé pour les participants à l'étranger !

L'heure du culte

Pour héberger le culte, j'ai donc lancé la réunion par ordinateur à partir de l'application, une vingtaine minutes avant le début officiel du culte. Les participants peuvent la rejoindre, soit par téléphone, soit par le lien internet. Dans ce dernier cas, ils ont accès à l'audio et le visuel. La qualité sonore est aussi meilleure, voire franchement bonne (si on a une connexion correcte).

10-20 min temps d’arrivée, échanges, puis on a la possibilité de couper les micros des autres pour avoir un temps de culte sans bruit parasite, mais aussi laisser à d’autres telle lecture, tel chant, telle prière (Merci, Jacques, pour la lecture, Esther pour l'intercession). Seul regret : chanter ensemble n’est pas possible à cause des délais de transmission, sinon c'est la cacophonie assurée.

Si vous avez des remarques ou des commentaires à faire, des améliorations à proposer, n'hésitez pas à les proposer en commentaire.

Au plaisir de vous retrouver au prochain culte par téléphone.

Jürgen Grauling

Culte au téléphone !

Faites-le savoir autour de vous : ce dimanche on peut participer au culte avec un simple téléphone (fixe ou portable)

Culte par téléphone !

Cultetelephone

Cher.e.s ami.e.s de la paroisse protestante,

Fracture numérique

Depuis le début du confinement, le foisonnement des idées pour célébrer des cultes est réjouissant. Encore pour dimanche prochain, vous aurez la possibilité de participer à plusieurs cultes (bien faits) sur YouTube, ou même en direct sur Facebook Live. Nous avons aussi initié tous les soirs un moment de prière sur le groupe Facebook #linstantcommunion.

Mais qu'en est-il de celles et ceux qui ne sont pas "branchés" ? C'est peut-être même l'occasion de nous souvenir de celles et ceux qui ne pouvaient déjà avant pas se déplacer pour participer au culte !

Nous avons essayé de penser à eux, en envoyant un petit courrier avant Pâques, notamment avec le programme des cultes télévisés. Et nous avons été gâtés par deux très beaux cultes pour vendredi saint (oecuménique) et pour Pâques (avec une Sainte-Cène qu'on pouvait prendre à distance).

Une autre possibilité technique met le culte à portée de celles et ceux qui sont équipés d'un simple téléphone (fixe ou portable). C'est pourquoi je vous invite ce dimanche à un culte par téléphone, et vous demande à le faire savoir autour de vous.

Des collègues ont expérimenté la chose, et ont rapporté des expériences très belles. Dans une paroisse de Moselle, un monsieur de 90 ans a participé pour la première fois depuis des années au culte et a même pu échanger avec ses enfants habitant dans le Sud ou en Corse !

Comment ça marche ?

Sur votre téléphone, vous composez le numéro d'appel, qui est le numéro d'un simple portable français, pas surtaxé. Ce sera au prix de la communication : vérifiez si elle est incluse dans le forfait ou si les appels vers les portables sont limités ou payants.

Après, on vous invitera à composer un code pour accéder au culte. On s'y retrouve en même temps que tous les autres qui auront appelé. Pendant quelques minutes, on peut se donner des nouvelles, puis écouter le culte assez bref. Malheureusement, on ne pourra pas chanter ensemble, mais éventuellement écouter un cantique chanté par une personne. La qualité sonore n'est pas parfaite non plus. C'est un pis aller pour nous donner encore plus envie de nous retrouver après.

Programme :

1) Dimanche 19 avril : entre 10h15 et 10h35 arrivée des participants, échange de nouvelles etc.

2) Entre 10h35 et 11h05 culte : Cantique, Psaume, prière, cantique, texte biblique, court message, cantique, Intercession, Notre Père, bénédiction, A toi la gloire.

3) "Sortie d'église" entre 11h05-11h15

Etape par étape

Dimanche entre 10h15 et 10h35 :

- appelez le 07 56 75 00 33

- puis : composez le code : 5 38 23 50 #

Vous êtes dans la réunion, annoncez qui vous êtes, si vous le voulez, et échangez avec les uns et les autres. A 10h35, on commence le culte.

Pas besoin d'ordinateur, pas besoin d'Internet, juste d'une ligne de téléphone, fixe ou portable !

Si toutefois, vous préférez vous connecter par ordinateur, c'est possible. Voici l'adresse : https://join.freeconferencecall.com/selestuepal (en principe, on pourrait même se voir alors)

Si vous voulez inviter quelqu'un au culte qui habite à l'étranger, demandez-moi un numéro non surtaxé dans le pays en question !

Pour vous préparer :

les textes et thèmes du dimanche Quasimodogeniti 19 avril :

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ qui, dans sa grande miséricorde, nous a fait renaître pour une espérance vivante grâce à la résurrection de Jésus Christ d'entre les morts. 1 Pierre 1, 3 (mot d'ordre)

Psaume : 116,1-9.13

Texte biblique : Jean 20, 19-29 (Thomas, le disciple qui doutait)

 

 

 

J'espère vous entendre nombreux dimanche. D'ici là, portez-vous bien et soyez gardés,

Jürgen Grauling
Pasteur

 

LogouepalgaucheParoisse Protestante de Sélestat

Espacebucer

Invitez vos amis à s'abonner aux nouvelles : http://www.martinbucer.org/newsletters

 

#linstantcommunion de ce soir : (18h sur le groupe Facebook du même nom)

#linstantcommunion de ce soir est préparé par Frederic et Laurence Gangloff

Voici le texte (il sera suivi du Notre Pere et d’une bénédiction)

Il faut savoir profiter de son temps…
Un mois déjà, que nous sommes confinés, toi, moi et une grande partie du monde !
Pour certains enfermés, apeurés, à la limite de perdre patience, et comptant chaque seconde !
Le grand rassembleur l’avait dit depuis fort longtemps : « Il y a un temps pour tout… »
Mais chaque chose a son temps et vient à son heure, sous les cieux, pour nous !

Nous sommes des êtres vivants, sans cesse tiraillés, sous le signe de la contradiction,
Cela fait tellement souffrir, mais aussi pleinement vivre par à-coup, en réaction,
Le tout est aussi de savoir installer son camp, de temps en temps…
Et ne pas vivre, en toute hâte, continuellement à contretemps !

C’est finalement la tragi-comédie de nos vies vides ou remplies à moitié,
Nous qui voulions tellement contrôler le temps ; c’est lui qui nous a bernés !
Ô humains-sans-temps, levons-nous pour récupérer ce temps pour lequel nous nous sommes démenés,
A condition de saisir le temps donné comme un présent, et de ne pas le transformer en temps perdu, en étant obsédé par un à-venir dé-confiné !

Et si être confiné, c’était enfin de prendre du temps pour avoir le temps ?

L’heure de créer, de jouer et d’accepter de vieillir…
Et l’heure de mourir à ma vie d’avant, derrière laquelle je n’arrête pas de courir !
L’heure de planter, de jardiner et de contempler la nature,
Et l’heure de déraciner les mauvaises habitudes qui ont la dent dure !

L’heure de souffrir et de trembler pour nos proches menacés de mort,
Et l’heure de se réjouir pour celles et ceux qui guérissent en leurs corps.
L’heure de démolir ma boulimie de vivre pressé et de surconsommer,
Et l’heure de construire une nouvelle manière de laisser une empreinte raisonnée ?

L’heure de pleurer nos morts et la détresse de leurs familles,
Et l’heure de rire et de blaguer sur les petits miracles de la vie.
L’heure de gémir avec toute la création à cause de ce virus provenant de nos pollutions,
Et l’heure de danser pour un réveil des peuples et de la conscience des nations ?

L’heure de jeter des pierres à nos modes de vie destructrices,
Et l’heure d’amasser des pierres et d’ajouter la nôtre au nouvel édifice.
L’heure d’embrasser nos proches, de faire des câlins et de les serrer dans nos bras,
Et l’heure de protéger, en pratiquant les gestes barrières, partout où l’on va !

L’heure de chercher une issue positive à une crise/chance, un vaccin ou des explications,
Et l’heure de perdre nos sempiternelles rengaines ; Je le savais ! J’ai les bonnes solutions !
L’heure de déchirer nos anciens habits où nous étions à l’étroit,
Et l’heure de coudre, des masques certes, mais aussi un tissu relationnel solide, ma foi !

L’heure de se taire, de méditer et de prier bien fort pour plus de solidarité,
Et l’heure de parler, de célébrer cette entraide retrouvée, mais sans trop montrer nos têtes, pour ne pas en rajouter !
L’heure d’aimer et de profiter du confinement pour vraiment l’expérimenter,
Et l’heure de haïr notre excuse bidon du manque de temps, volé à ceux qui en manquaient !

Ce n’est pas l’heure de la guerre, car nous ne sommes pas en guerre contre un ennemi ; il faut juste, provisoirement, nous pousser de côté…
Et le laisser passer, lui au vert et nous au rouge, pour qu’il nous laisse en paix !

Dieu a fait toute chose belle… A son heure !
Et il a mis dans le cœur des humains le secret du temps, qui se meure !
Sans lequel ils n’auraient jamais pu découvrir avec étonnement
L’œuvre faite par Dieu de son début à la fin de leur confinement.

Chemin d'Emmaüs - Sainte-Cène par temps d'épidémie

Dimanche de Pâques 12 avril 2020

Lacene

Des Pâques pas comme les autres

Pour pouvoir participer malgré tout à une Sainte Cène, en ce temps de disette, il faut un instant de communion. Un lieu, où malgré la distance, on peut se retrouver.

Il y avait le culte télévisé de ce matin qui en a offert la possiblité.

Sur le groupe Facebook, #linstantcommunion, nous nous retrouvons tous les soirs, et ce soir, nous proposerons un chemin d'Emmaüs avec Sainte Cène.

Vous n'êtes pas abonné-e au réseau social en question ?

Alors, joignez-vous en esprit à nous, en lançant à 18h ces deux vidéos, d'abord l'une après l'autre pour marcher avec nous sur le chemin d'Emmaüs :

Récit : deux compagnons sur le chemin d'Emmaüs

Chemin d'Emmaüs méditatif avec Sainte Cène

Pour les textes lus, voici le fichier pdf à télécharger :

Chemindemmaus2020chemindemmaus2020.pdf (50.87 Ko)