Cultes à suivre, @linstantcommunion etc.

  • Par
  • Le 29/03/2020
  • Commentaires (0)

Pour l'instant, les pasteurs du consistoire ne sont pas encore mis à faire un culte par Internet. Tant de collègues font cela très bien. Dimanche dernier, je vous ai fait un petit coucou par une vidéo directe sur la page Facebook de la paroisse à 10h.

Je pense que nous vous proposerons des célébrations pour la semaine sainte, même avec Sainte Cène à distance. Des Pâques particulières s'annoncent assurément. Mais dites-moi : Pâques, la première fois, c'était juste Jésus et Marie-Madeleine, et il lui a dit : Ne me touche pas ! ;-) #distanciationsociale déjà ! :-)

Plus bas, vous aurez le texte et le lien vers la prière #linstantcommunion de ce samedi 18h que j'ai présentée. Dimanche, ce sera la présidente de l'Eglise protestante unie de France, la pasteure Emmanuelle Seyboldt, qui l'assurera avec un message d'encouragement !

Au courant de la semaine, vous aurez aussi un épisode avec Chipie.

Demain plusieurs possiblités pour suivre des cultes par Internet ou à sur les ondes :

 

Claude Hunsinger, pasteur dans le consistoire voisin de Riquewihr :

Cultehunsinger 2020 03 28 225942

 

La paroisse protestante de Colmar (clic) diffuse un culte "randonnée" en direct à 10h30 sur Facebook.

Sinon à la télévision : France 2 Présence Protestante (dimanche 10h-10h30)

Auf Deutsch : ZDF evangelischer Gottesdienst "Nur Mut" 9h30

A la radio : France Culture Service Protestant à 8h30 et aussi : Actuellement les émissions du Carême Protestant en podcast

A la radio : Radio Chrétienne Francophone Alsace (RCF)

Sinon encore le superbe culte de Graffenstaden, par Amaury & Co, dont certains de nos jeunes, de dimanche dernier

Cultegraff20200322

18h #linstantcommunion

Vous pouvez demander à adhérer au groupe Facebook #linstantcommunion (clic) et vous connecter à 18h.

Prière du 28 mars, assurée par Jürgen Grauling
On se retrouve à 18h pour #linstantcommunion

La vidéo (le texte suit) :

Linstantcommunion20200328

Quel plaisir !

Quel bonheur plutôt que de venir à Toi.

Jour après jour, je cueille les délices de Ta présence.

J’y déverse le trop plein de mes inquiétudes.

J’y puise le renouveau du courage dans mon désert intérieur.

Aux confins de ton amour qui dépasse les horizons,

je connecte la solitude de mon confinement

et redécouvre qu’un réseau invisible relie la création entière.

 

« Les bontés du SEIGNEUR : c’est qu’elles ne sont pas finies !

C’est que Ses tendresses ne sont pas achevées !

Elles sont neuves tous les matins.

Grande est Ta fidélité ! » (Lamentations 3,22-23, TOB)

Que Ton Souffle ranime mon souffle,

lorsque je suffoque.

Qu’au milieu des bruits du monde, des polémiques, des doutes et des angoisses,

mon cœur reste sensible au bruissement de Ta Sagesse.

Cette Sagesse et Ta charité agissent discrètement,

à travers toute personne de bonne volonté.

 

Loué sois-Tu

pour le dévouement du corps médical et soignant

qui s’investit sans compter pour sauver des vies

malgré les risques pour leur propre santé.

Pour les miracles qu’ils produisent au quotidien

et la guérison des malades...

 

Loué sois-Tu

pour l’engagement sans faille

des pompier.e.s, ambulancier.e.s, gendarmes et policier.e.s, militaires en renfort des missions civiles ou en opération extérieure.

Pour l’entraide internationale

Pour le travail qui s’effectue au service de tous :

gouvernement – national, régional, municipal, enseignement, enlèvement et traitement des déchets, administration, alimentation, agriculture, journalisme, entretien des réseaux et des infrastructures...

 

Loué sois-Tu

pour toutes les initiatives qui fleurissent :

loueurs qui prêtent leurs voitures gracieusement au personnel soignant , restaurateurs qui leur concoctent et livrent des repas,

confiné.e.s qui se mettent à écrire des lettres à des pensionnaires inconnu.e.s des EHPADs,

musicien.ne.s qui offrent des concerts virtuels et des clips,

coachs sportifs qui font gratuitement des cours de gym ou de zumba,

pasteur.e.s et églises qui se réinventent,

familles et couples qui se soudent ...

 

Loué sois-Tu pour une joie particulière qui nous avons vécue ces jours-ci :

 

(méditation personnelle)

 

Chant : Laudate omnes gentes, laudate Dominum.

Louez Dieu, tous les peuples, louez le Dieu vivant.

 

Nous ne voulons pas te cacher nos désarrois

face aux brisures de ce monde,

qu’elles soient dues à notre orgueil et à l’égoïsme,

ou simplement à la fragilité et à la fugacité de toute créature.

 

Nous pleurons les proches que la maladie ou l’accident éloignent de nous et parfois nous arrachent,

parfois même dans la force de l’âge.

Nous désespérons de ne pas pouvoir ou avoir pu les accompagner ni même de pouvoir leur rendre dignement un dernier hommage.

 

Seigneur, prends pitié.

 

Nous assistons impuissants aux manifestations de violence : conjoints et parents maltraitants, pillages et vols, révoltes de banlieue, profits faits sur le dos de victimes ou de personnes en situation de détresse …

Nous guettons avidement l’inspiration pour les contrecarrer.

 

Seigneur, prends pitié.

 

Nous craignons les épidémies et les catastrophes naturelles, mais aussi la destruction des ressources naturelles que nous exploitons au-delà des moyens de subsistance qui nous seraient nécessaires.

Nous appréhendons les effets dévastateurs de l’actuelle pandémie sur les pays d’Afrique et d’Asie et de tous les autres continents.

 

Seigneur, prends pitié.

 

Tant de choses, tant de soucis, tant de situations personnelles se pressent à notre esprit.

Aide-nous à Te le confier maintent.

 

(méditation personnelle)

 

Seigneur, agis dans ce monde.

Convertis-nous à Ta volonté

et fais de nous une famille solidaire et fraternelle,

lorsque nous disons avec les paroles du Christ :

 

Notre Père

 

#linstantcommunion du samedi 28 mars, Jürgen Grauling, Sélestat

Et un cadeau musical de Vincent & Joëlle :

Benedictionjvnorth(Bénédiction de François Reymond)

(Mon ancre et ma voile, clic)

Quelque chose de léger, par un de nos jeunes adultes, Noé, à vous donner le grand sourire :

Videonoe20200324

Soyez bénis et gardés,

votre Jürgen Grauling, pasteur

 

 

 

Un calendrier du Carême électronique

par mail, pour les abonnés de la Newsletter (www.martinbucer.org/newsletters).

 

Extrait d'un texte de Martin Luther datant d'une période de peste :

"Je veux tout d'abord prier Dieu qu'il nous épargne et qu'il nous fasse grâce. Ensuite j'utiliserai des fumigènes pour purifier l'air, je donnerai et je prendrai des remèdes, j'éviterai les lieux et les personnes où ma présence n'est pas nécessaire, afin de ne pas être contaminé et de ne pas contaminer beaucoup d'autres, afin que je ne devienne pas cause de leur mort par ma négligence. Si le Seigneur veut me reprendre, il me trouvera bien, mais j'aurais fait ce qu'il m'a donné de faire et ne serais la cause de la mort de personne: ni la mienne, ni celle des autres. Mas là où mon prochain à besoin de moi, je n'éviterai aucun lieu ni aucune personne, mais je me rendrai librement auprès de ceux qui ont besoin de mon aide. Voici, c'est cela une foi juste et craignant Dieu, mais qui n'est ni téméraire ni effrontée."

 

LogouepalgaucheParoisse Protestante de Sélestat

Espacebucer

Invitez vos amis à s'abonner aux nouvelles : http://www.martinbucer.org/newsletters

 
Vous devez être connecté pour poster un commentaire