CP, cap ou pas cap ?

Electionscp2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conseil Presbytéral : cap ou pas cap ?

Quel cap pour la paroisse, oh captain, my captain ?

Le capitaine à bord de la paroisse, c'est le Conseil Presbytéral. Pas le pasteur, même si ce dernier en fait partie et même souvent en est le président.

Les conseillers presbytéraux, quelle est leur tâche ?

Souvent terre à terre : premières chevilles ouvrières dans l'organisation des fêtes et rencontres, dans les menus travaux manuels, à compter l'offrande etc.

Engagés dans la pâte matérielle de la paroisse : voter un budget annuel, décider de travaux comme récemment pour l'Espace Martin Bucer, les suivre, monter un plan de financement etc.

Mais aussi donner une direction spirituelle : de quelle manière célébrer la Sainte Cène, à quelle fréquence ? Comment articuler le projet paroissial par rapport au Consistoire et l'Eglise dans son ensemble, comment l'articuler à la vocation qui nous est adressée par le Christ ?

Et souvent, nous constatons que spirituel et matériel sont liés : Comment organiser l'accueil des paroissiens ou des enfants au culte ? Le verre de l'amitié à la sortie, c'est juste de la convivialité ou construisons-nous aussi la communion ? Quand nous faisons un appel à offrande, comment faire comprendre que l'Eglise a besoin de moyens financiers pour coordonner son action, mais que l'amour de Dieu est gratuit ? La rénovation, c'est pour le cocorico protestant ou pour améliorer les conditions d'accueil ?

L'enjeu et la chance du CP, c'est de travailler le sens des activités paroissiales et ecclésiales, encore et encore. D'éviter le risque de la routine. Et en cela, je suis convaincu qu'être conseiller presbytéral peut être une véritable expérience spirituelle personnelle enrichissante, au-delà des "corvées".

L'engagement comme conseillère ou conseiller est donc un engagement fort, mais aussi fécond.

Alors cap ou pas cap ? Pourriez-vous vous sentir appelé·e à être candidat·e ?

Parlez-en au pasteur ou aux autres conseillers !

Jürgen Grauling

 

Les enjeux des trois années à venir

Aux prochaines élections, nous avons à remplacer au moins deux conseillères, trois autres pourront se représenter.

Il est fortement probable que le nouveau conseil aura à gérer une "vacance de poste pastoral", avec l'aide des pasteurs du consistoire. Il choisira également une nouvelle pasteure ou un nouveau pasteur. (En effet, le règlement intérieur de l'Eglise fixe à 16 ans maximum la présence d'un pasteur dans une paroisse et Jürgen Grauling en est à sa douzième.)

Nous aurons besoin de trouver un·e nouveau/nouvelle trésorier·e.

La date des prochaines élections au CP :

Dimanche 11 février 2018 (dans toute l'UEPAL)

Le fonctionnement du CP de Sélestat

Environ une réunion plénière par mois. Deux conseillers sont délégués au Consistoire de Sélestat, un à l'Assemblée d'Inspection. Des commissions (finances, fêtes, sociale, travaux etc.) se réunissent au besoin, pas de réunionnite ! Les conseillers s'engagent, selon leurs disponibiités, compétences et intérêts dans les activités paroissiales.

Le rôle du CP, selon les textes de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine)

Le conseil presbytéral est le responsable de la vie spirituelle et matérielle de votre paroisse. Il ne s'agit pas uniquement d'un travail de gestion ou d'assistance, mais le conseil presbytéral occupe concrètement la fonction d'organe dirigeant de la paroisse. En effet, il est chargé de l'administration de la paroisse, sous l'autorité du consistoire.

L'objectif du conseil est de rassembler et d'animer cette communauté, tout en maintenant la solidarité avec l'Église universelle. Renouvelé régulièrement, le conseil s'inscrit dans la durée de vie de la paroisse, alors que le pasteur est amené à changer de paroisse environ 3 fois au cours de sa carrière.

Les élections du conseil presbytéral se présentent comme une élection démocratique, au suffrage universel. Elles ont lieu tous les 3 ans pour l'ensemble des paroisses. Les conditions d'éligibilité requises nécessitent, entre autres, d'être majeur et inscrit sur le registre paroissial plus de 6 mois avant l'élection.

Le mandat d'un conseiller presbytéral est de 6 ans, reconductible 2 fois. Les élections se déroulent tous les 3 ans afin de renouveler le conseil par moitié.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire