Bloc-notes

Infos et pensées au fil de l'année ...

La joie qui met en mouvement #CalendrierAvent20

Rallumer la flamme de la joie

« Réjouissez-vous dans le Seigneur en tout temps ; je le répète, réjouissez-vous ! » (La Bible, Nouveau Testament, Epître de Saint-Paul aux Philippiens, chapitre 4, verset 4)

Lorsque l’apôtre Paul écrit sa lettre de joie aux chrétiens de Philippes, il n’a apparemment que peu de raisons d’être joyeux. Au contraire, il croupit en prison et fait face à toutes sortes de dangers.

Peu lui importe ! Il puise sa force et sa joie dans l’événement qui a bouleversé sa vie.

Il en tire une force qui lui fait penser que rien ni personne ne peut jamais le séparer de l’amour de Dieu (Romains 8,31ss). C’est cette joie qui le fait agir, c’est à partir de cette joie qu’il mène sa vie. C’est une joie qui se renouvelle et qui se démultiplie !

La joie chrétienne n’est donc pas passagère ni superficielle. Nous sommes invités à vivre dans un Esprit de joie qui perdure en toute situation, même celles qui sont a priori défavorables. Une joie qui met en mouvement. Pour citer encore une fois l’apôtre Paul, cette fois aux Thessaloniciens : Soyez toujours dans la joie, priez sans cesse, rendez grâce en toute circonstance, car c’est la volonté de Dieu à votre égard dans le Christ Jésus. (1 Thessaloniciens 5,16-18)

(extrait du message donnée à l'église protestante, lors de la 14ème Marche de la Lumière, 18/12/2019)

Marchelumiere2019a

(c) photo : Christian Dantz

 

Jürgen Grauling

 

Cette fin de semaine à Sélestat : 

Samedi 21 : Culte petits-petons de Noël (1-6 ans)

 

17h15-18h, Espace Martin Bucer (Sélestat)

 

Dimanche 22 : Culte en alsacien
10h15 à Sélestat 

Lire la suite

La joie en marche #CalendrierAvent19

Hava nagila, hava nagila, hava nagila venis mekha...

Marchelumiere2019

(c) photos : Christian Dantz les deux premières, J. Grauling les trois autres

C'est en chantant que nous avons commencé cette 14ème Marche de la Lumière, à la synagogue. De quoi nous mettre de l'entrain et la joie au coeur pour le parcours qui nous a emmenés à l'église protestante, puis à Sainte-Foy, à la mosquée et enfin à l'Espace Martin Bucer pour le verre de l'amitié.

C'est le thème, justement, de la joie qui nous a servi de fil rouge pour chaque station. Le rabbin Claude Spingarn a parlé de la fête juive la plus joyeuse, celle de Sukkot (des cabanes). Elle rappelle aux juifs la fragilité de la vie, et dans cette précarité on redécouvre justement la joie de se retrouver ensemble, comme lorsque lui l'aumônier visite un malade à l'hôpital avec lequel il mène un entretien vrai et profond, alors la joie emplit le coeur, malgré des circonstances graves.

A l'église protestante, nous avons appris à vivre à partir de l'esprit de joie qui met en mouvement. Soyez joyeux dans le Seigneur. Je le répète, soyez joyeux, écrit l'apôtre Paul aux Philippiens (4,4) alors même qu'il croupit en prison.

La communauté catholique nous a fait chanter la joie de l'évangile de Noël par l'annonce de l'ange aux bergers : "Je vous annonce une grande joie !" Puis l'hymne européen à la joie nous a accompagné vers la dernière station.

Le président de l'association Ennajah, M. Allaoui, a exprimé la joie de la communauté musulmane d'être associée à cette rencontre fraternelle.

Marchant côte-à-côte, presque tous les participants se sont retrouvés à l'Espace Bucer, où presque 200 personnes se sont pressées pour parler ensemble, faire connaissance entre membres des différentes religions et boire jus ou vin chauds et manger un morceau.

Rendez-vous est pris pour l'année prochaine : 16 décembre 2020 pour la 15ème !

Marchelumiere2019a

Marchelumiere2019b

Marchelumiere2019c

Marchelumiere2019d

Jürgen Grauling

 

Cette semaine dans en Centre-Alsace : 

Jeudi 19 : 4ème halte de l’Avent : « Presque arrivés à Noël, chantons Dieu qui vient vers nous ! »

 

19h-19h30, chœur de l’église de Muttersholtz

 

Samedi 21 : Cultes petits-petons de Noël (1-6 ans)
17h15-18h, Espace Martin Bucer (Sélestat)

Dimanche 22 : Culte en alsacien
10h15 à Sélestat 

Lire la suite

L'appel des prophètes #CalendrierAvent18

Il y a plus de 2000 ans, le peuple juif était lui-aussi marqué par l’attente. L’attente d’une délivrance. L'attente d’un homme providentiel qui viendrait les secourir et les rétablir dans leur dignité de peuple libre. L'attente de celui qui viendrait "renverser les puissants de leur trône et élever les humbles au premier rang", comme le chante Marie dans son cantique en Luc 1. Cette attente puise sa source dans la l'écoute des prophètes de la Bible hébraïque. Sans cesse et sans répît, ces derniers se font les messagers de Dieu. Lorsque le peuple part vers une mauvaise voie, ils protestent et mettent en garde. Lorsque le peuple se retrouve dans la détresse, ils annoncent l'espérance et le Salut à venir. Continuellement, ils se font relais de l'appel de Dieu pour son peuple.

En insistant sur l'actualisation dans nos vies de l'attente du Seigneur qui est venu autrefois, en tant qu'enfant à Noël, nous oublions parfois que l'Avent est également aussi cette attente du Seigneur qui vient. Nous oublions de garder nos yeux tournés vers l'avenir, vers la promesse du Royaume dont nous attentons la venue pleine et complète. Porté par cet à venir, nous pouvons, comme le peuple en son temps, nous laisser porter par les paroles des prophètes. 

Quelle parole nous annonceraient aujourd'hui Esaïe, Jérémie, Amos ou Zacharie ? Une parole de consolation et d'espérance ("N'aie pas peur, je suis avec toi" - Esaïe 41) ? Une parole d'appel à la responsabilité, une parole de remise en question et de repentance ("Revenez à moi de tout votre coeur" - Joël 2) ? Un rappel de la sainteté divine ? Le protestantisme, à travers les âges, a toujours sû laisser la parole des prophètes résonner à travers nos vies, comme un rappel de l'appel fondamental de Dieu. Comment laisserons-nous ces hommes d'autrefois nous interpeller aujourd'hui ?

Quoi qu'il en soit, hier, j'ai vu passer hier l'appel de la SEMIS, qui m'a rappelé celui du prophète Michée : "Le SEIGNEUR t'a fait connaître, ô humain, ce qui est bon ; et qu'est-ce que le SEIGNEUR réclame de toi, si ce n'est que tu agisses selon l'équité, que tu aimes la fidélité, et que tu marches modestement avec ton Dieu ?" (Michée 6.8). La mission intérieure de nos Eglises nous rappelle notre responsabilité envers la justice vis-à-vis des plus démunis. Ils sont ainsi à la recherche de divers produits alimentaires qui ne sont que peu donnés par la Banque Alimentaire : huile d’olive – café ou café lyophilisé – thé ou tisane – cacao en poudre – conserves de poissons, fruits de mer, pâtés – sauce tomate – chocolat, bonbons et autres friandises – miel, confitures – sucre en poudre et en morceaux – « bredele » maison... N'hésitez pas à soutenir son oeuvre par des dons matériels ou financiers, ou à soutenir ainsi d'autres initiatives locales de solidarité. 

Jean-Philippe Lepelletier

Cette semaine dans en Centre-Alsace : 

Ce soir !! : 14ème Marche de la Lumière, (juifs, chrétiens et musulmans en route ensemble)
Départ 18h30, à la synagogue de Sélestat

Jeudi 19 : 4ème halte de l’Avent : « Presque arrivés à Noël, chantons Dieu qui vient vers nous ! »
19h-19h30, chœur de l’église de Muttersholtz

Samedi 21 : Cultes petits-petons de Noël (1-6 ans)
17h15-18h, Espace Martin Bucer (Sélestat)

Dimanche 22 : Culte en alsacien
10h15 à Sélestat 

Lire la suite

Le noeud de la foi #CalendrierAvent17

Le théologien Paul Tillich, dans son ouvrage La Dynamique de la foi nous parle justement de... la foi : ce quelle est, ce qu'elle n'est pas, ce qu'elle devrait et pourrait être. 

A travers son discours sur les déformations de la foi, on peut en déduire que la foi serait comme un noeud à trois cordes. D’un côté, ma foi est réflexion : j’utilise mon intelligence pour penser et appréhender les mystères de Dieu. C’est pour ça que nous avons des études bibliques, des catéchismes et des lieux pour réfléchir à notre foi. C’est la première corde. D’un autre côté, ma foi est aussi émotion, où je ressens l’amour de Dieu et sa présence avec moi. C’est pour ça que nous avons des cultes priants, des célébrations remplies de beauté et de musique, c’est pour ça que nous prenons la Ste Cène. C’est la deuxième corde. Et enfin, la foi est aussi action, volontarisme, mise en oeuvre de cet amour et de cette réflexion dans le monde, au service des hommes et des femmes qui nous entourent. Un amour qui se manifeste dans la diaconie, l’aide concrète, ou toute forme d’engagement. C’est la troisième corde.

Mais pour Tillich, dès qu’on tire un peu trop sur une des trois cordes, alors la foi est déformée. Si je tire trop sur la corde de l’action, alors ma foi se transforme en activisme, qui perd son fondement spirituel pour n’être plus qu’agitation. Si je tire trop sur la corde de la réflexion, alors ma foi ne sera plus qu'une intelligence hors-sol et abstraite, et elle perdra là aussi son fondement. Et si je tire trop sur la corde émotion, alors ma foi se transforme en réalité purement intérieure qui ne parle plus qu’à moi et plus à ceux qui m’entourent. La vie de foi se trouve au noeud de ces trois cordes, dans cet équilibre intérieur où s’accordent réflexion, action et émotion. 

En cette période de l'Avent, alors que nous vivons l'attente du Christ, comment vivons-nous notre foi ? 

Jean-Philippe Lepelletier

16400759343 c919658115 k

Crédits photo

Cette semaine dans en Centre-Alsace : 

Mercredi 18 : 14ème Marche de la Lumière, (juifs, chrétiens et musulmans en route ensemble)
Départ 18h30, à la synagogue de Sélestat

Jeudi 19 : 4ème halte de l’Avent : « Presque arrivés à Noël, chantons Dieu qui vient vers nous ! »
19h-19h30, chœur de l’église de Muttersholtz

Samedi 21 : Cultes petits-petons de Noël (1-6 ans)
17h15-18h, Espace Martin Bucer (Sélestat)

Dimanche 22 : Culte en alsacien
10h15 à Sélestat 

 

Lire la suite

Jubilez ! #CalendrierAvent 16

Jubilez !

Eprouver une joie expansive, voilà comment définit le Wiktionnaire le mot jubiler. S'il apparaît régulièrement dans la Bible, il est rarement employé dans la vie courante. Pourquoi ? Peut-être ne voyons-nous pas souvent de raison pour nous réjouir profondément. Alors, c'est à des occasions parfois presque futiles que nous parlons de jubilation. Une coupe du monde de foot gagnée par son pays. Parfois, c'est même une joie mauvaise : lorsqu'on "jubile intérieurement", c'est souvent au détriment de quelqu'un d'autre à qui on a joué un tour.

Une vraie jubilation est à la fois expansive et durable. On peut s'en nourrir toute une vie. Comme lorsqu'une véritable paix met fin à de longues années de conflit. Comme lorsqu'on a la certitude que rien ni personne ne peut nous prendre notre bonheur, quoiqu'il arrive.

Comme Siméon, au soir de sa vie, lorsqu'il tient le Christ dans ses bras, ou les bergers en rentrant de l'étable de Bethléem...

Soyons à la recherche de ce qui pourrait nous procurer une telle joie profonde et durable !

Jürgen Grauling

 

"JUBILEZ" placé sur le Mot triple en bas à droite était la solution du scrabble du Calendrier de l'Avent d'hier, car il triplait les points des mots JUBILEZ et ESPEREZ et ajoutait le bonus de 50 points pour le scrabble.

La JOIE est au centre de la marche de la Lumière ce mercredi. Venez nombreux :) Départ 18h30 à la synagogue de Sélestat.

SOLUTION Scrabble (cliquez sur l'image)

Calendrieravent2001915scrabblesolution 1

 

 

Lundi 16 décembre

Veillée de Noël des enfants avec la saynète « Les enfants du monde viennent à la crèche »

18h30, église protestante de Baldenheim

Sélestat :

Mercredi 18 : Marche la Lumière

Samedi 21 : Petits Petons

Dimanche : Culte en alsacien


 

Lire la suite

Scrabble de l'Avent #CalendrierAvent 15

Voici le scrabble de l'Avent :

posez vos sept lettres (Z U B E J I L) et réalisez 182 points !

Solution demain ;)

Calendrieravent2001915scrabble

 

 

 

Lundi 16 décembre

Veillée de Noël des enfants avec la saynète « Les enfants du monde viennent à la crèche »

18h30, église protestante de Baldenheim

Sélestat :

Mercredi 18 : Marche la Lumière

Samedi 21 : Petits Petons

Dimanche : Culte en alsacien


 

Lire la suite

Exposés au souffle #CalendrierAvent 14

Calendrieravent201913

 

N'oubliez pas d'encourager enfants et moniteurs aux saynètes de Noël. Dimanche 15 au matin à Sélestat et Sainte-Marie.

Dans le consistoire les prochains jours :

 

Dimanche 15 décembre 

Concert de Noël avec le groupe vocal les Méli Mélodie de Strasbourg, exclusivement réservé aux chants de Noël réorchestrés par George Walter.

16h, église protestante de Sundhouse

 

Dimanche 15 décembre 

Culte et fête de Noël des enfants avec la saynète « Les enfants du monde viennent à la crèche »

10h, église des Chaînes de Ste Marie aux Mines

 

Dimanche 15 décembre 

Culte et fête de Noël des enfants avec la saynète « Les enfants du monde viennent à la crèche »

10h15, église protestante de Sélestat

 

Lundi 16 décembre

Veillée de Noël des enfants avec la saynète « Les enfants du monde viennent à la crèche »

18h30, église protestante de Baldenheim

Sélestat :

Mercredi 18 : Marche la Lumière

Samedi 21 : Petits Petons

Dimanche : Culte en alsacien


 

Lire la suite

Quiz #CalendrierAvent 13

Un petit quiz pour le vendredi 13 :

QUIZ Annonces surprises (clic)

 

Dans le consistoire les prochains jours :

 

Dimanche 15 décembre 

Concert de Noël avec le groupe vocal les Méli Mélodie de Strasbourg, exclusivement réservé aux chants de Noël réorchestrés par George Walter.

16h, église protestante de Sundhouse

 

Dimanche 15 décembre 

Culte et fête de Noël des enfants avec la saynète « Les enfants du monde viennent à la crèche »

10h, église des Chaînes de Ste Marie aux Mines

 

Dimanche 15 décembre 

Culte et fête de Noël des enfants avec la saynète « Les enfants du monde viennent à la crèche »

10h15, église protestante de Sélestat

 

Lundi 16 décembre

Veillée de Noël des enfants avec la saynète « Les enfants du monde viennent à la crèche »

18h30, église protestante de Baldenheim


 

Lire la suite