Formation Visiteurs de paroisse

Faire surgir une parole-déclic

Faire des visites paroissiales, pourquoi pas moi ?

Pp207p04visiteflickrphoto : Flick'r Steven Lilley

 

« Les visites, c’est l’affaire de la pasteure. Je ne sais pas ce que je pourrais dire. Je n’aime pas exposer ma foi. J’ai peur de me faire déborder. Faut-il prier avec les personnes visitées ? »

Voilà sans doute des réflexions qui viennent à l’esprit quand il s’agit d’envisager de faire partie d’une équipe de visiteurs de paroisse.

En tant que pasteur, je dois avouer que je suis loin d’arriver à faire face à toutes les demandes de visites. Pourtant, je suis convaincu de l’importance d’entretenir un tissu relationnel avec les membres de la paroisse, notamment quand certains ne peuvent plus se rendre aux activités que nous proposons. Et vous êtes nombreux à avoir un don pour nouer des liens, à travers un entretien !

Aucune visite ne ressemble à une autre, chaque interlocuteur apporte ses propres particularités. Grâce à la rencontre, la parole se libère et des nœuds se dénouent. Parfois déjà en une seule entrevue.

C’est le credo de Sandra Zürcher-Droit, responsable des formations pour visiteurs à la SEMIS-Mission Intérieure des Eglises Protestantes. « J’aimerais souligner l’efficacité des visites uniques. Il n’est pas forcément nécessaire de construire un projet pour des visites régulières des mêmes personnes. Cela surpasserait, la plupart du temps, les possibilités d’une équipe de visiteurs. Mais recevoir déjà une visite peut faire bouger beaucoup. »

Sandra est une jeune pasteure expérimentée avec une formation de psychologue. C’est elle qui accompagnera la formation des visiteurs qui se met en place à Sélestat, à partir du 3 octobre. Une formation souple qui s’adapte à l’évolution du groupe de 5 à 15 personnes qui se constituera. Ici, pendant les huit rencontres s’étalant sur environ 18 mois, on laissera une place pour reprendre les expériences vécues, mais aussi pour recevoir des enseignements théoriques qui répondront aux questions qui ne tarderont pas à surgir, telles que :

  • Comment se mettre à l’écoute ?

  • Peut-on parler de soi ?

  • Comment parler de la foi ?

  • Comment apporter une Parole qui transforme ?

  • Comment articuler la parole et le silence ?

  • Comment structurer la rencontre ?

  • Comment aborder la question de la souffrance, voire du deuil ?

Vous voyez : participer à cette formation peut aussi nous permettre de porter plus d’attention à la qualité des rencontres que nous faisons, même dans le quotidien.

Votre curiosité et votre intérêt ont été suscités ?

Comment savoir que cette formation est faite pour vous ?

Venir à la première rencontre ne vous engage à rien. Rendez-vous au foyer Martin Bucer, le lundi 3 octobre, à partir de 20h. Auparavant, prenez contact avec les pasteurs Anne Lepper et Jürgen Grauling qui coordonneront localement la formation. Le nombre de visites que vous pouvez effectuer est entièrement géré par vous-même. Même si vous êtes très peu disponible, vous pouvez participer à un groupe de visiteurs.

 

Formation des visiteurs de Sélestat en bref :

Objectif : « Les visiteurs en paroisse sont des personnes membres d’une paroisse qui s’engagent à visiter d’autres personnes dans la paroisse en fonction d’un projet défini. […] Il n’y a pas d’exigences préalables, mais les visiteurs s’engagent à suivre un accompagnement et une formation adaptés aux besoins des personnes concernées et aux réalités paroissiales locales. » (brochure de la SEMIS)

Lieu : Foyer Martin Bucer, Sélestat, 1 rue Oberlé

Durée : 8 rencontres en 18 mois

Responsable : Sandra Zürcher-Droit, pasteure et psychologue

Pp207p04sandrazurcherdroitschillick

Coordination : Jürgen Grauling (Sélestat), Anne Lepper (Sundhouse)

Première rencontre : lundi 3 octobre 2016, 20h

Foyer Martin Bucer 1 rue Oberlé, 67600 Sélestat

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau